EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Nangaa reporte les élections en République Démocratique du Congo : pilule amer à avaler par la population et les candidats de l’opposition

Article



Le président de la CENI, Corneille Nangaa vient d’informer les candidats présidents de la République du report des élections pour des raisons techniques.



Quelles sont alors ces raisons techniques : l’épidémie d’Ebola à Beni, l’impression des PV, les tueries de Maï-Ndombe, les échauffourées de Masimanimba dans le Kwilu, l’incendie de l’un des entrepôts de la CENI à Kinshasa, des raisons farfelues.



Si l’épidémie d’ebola fait partie des contraintes qui empêchent la CENI d’organiser les élections, il faut être certain que les élections sont renvoyées aux calendes grecques, pour la simple raison que cette épidémie ne sera pas éradiquée demain, donc il faut des mois.



S’agissant de l’impression des PV, il faut avouer que Monsieur Nangaa se moque de la population congolaise. Comment à 2 jours du scrutin, on peut se rendre compte que les PV n’ont pas été imprimés et acheminés aux bureaux de vote ?



Les tueries de Maï-Ndombe font partie des entraves à l’organisation des élections, interdiction de rire. Il ne faut pas créer des situations pour justifier l’incapacité d’organiser les élections. Il est certain que demain, d’autres tueries seront planifiées et mises en exécution pour que la CENI justifie un autre report.



Les échauffourées de Masimanimba dans le Kwilu constituent aussi l’une des contraintes à l’organisation des élections en RDC. Une question mérite d’être posée à Nangaa : qui a autorisé à la police de tirer à balles réelles et d’utiliser des gaz lacrymogènes à l’endroit des militants venus accueillir Martin Fayulu ? Tout était bien planifié pour justifier ce report.



Depuis que la coalition conduite par Martin Fayulu a accepté l’utilisation de la machine à voter comme imprimante, des manœuvres dilatoires ont été orchestrées pour incendier le soi-disant entrepôt de la CENI. Il est clair comme l’eau dans un verre clair qu’aucune machine n’a été brulée, il s’agit d’un mauvais montage qui tourné au fiasco.



Les élections en RDC sont prises en otage par Kabila et sa famille politique. Aucune élection ne sera organisée en RDC tant que Kabila sera au pouvoir.



L'étudiant NANGAA a épuisé toutes ses sessions avec la mention ''expert en reports'' et il demande de monter de classe ! pitié



Kabengele Papy, le 20 décembre 2018.







Vous pouvez télécharger ce document ici :

Nangaa reporte les élections en République Démocratique du Congo : pilule amer à avaler par la population et les candidats de l’opposition

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD