EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le camp Kabila ne peut pas accepter de perdre les élections, les naïfs peuvent encore croire à la victoire de l’opposition

Article



Avec ou sans la machine à voter, nous irons aux élections, c’est pour gagner ou perdre ? Il est intellectuellement malhonnette de prétendre qu’en dehors de SHADARI, candidat du FCC, quelqu’un d’autre peut gagner l’élection présidentielle.



Le déploiement des militaires dans tout le pays, l’absence des observateurs européens et américains, le fichier électoral corrompu, la machine à voter, la suspension de la campagne électorale à Kinshasa, sont des signes qui montrent que tout est fait pour garder le pouvoir.



Tous ceux qui participent à ce processus avec l’espoir de changer quelque chose sont politiquement des ignorants ou des accompagnateurs du FCC.



Il est certain que le 30 décembre 2018, il n’y aura pas d’élections en RDC. Comment la CENI compte-t-elle régler la question d’Ebola (contrainte évoquée) et les tueries de Maï-Ndombe en une semaine pour que les élections se tiennent dans ces régions ?



La RDC est victime de la médiocrité de ses fils et filles politiques, des personnes inconscientes et sans personnalité.



La Rédaction, le 21 décembre 2018

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le camp Kabila ne peut pas accepter de perdre les élections, les naïfs peuvent encore croire à la victoire de l’opposition

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD