EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : la ville martyre de Beni, un nouveau massacre des populations civiles durant la nuit de samedi à dimanche 23 décembre 2018

Article



Les larmes nous manquent pour pleurer les innocents citoyens congolais massacrés par les bandits et les criminels de tout bord. Les habitants de la ville de Beni dans le Nord-Kivu en République Démocratique du Congo vivent dans un monde abandonné par le pouvoir public congolais. Il ne se passe pas deux jours sans que les soit disant ADF viennent égorger leurs moutons (populations civiles) à Beni.



Huit personnes ont été tuées par les présumés rebelles ougandais ADF durant la nuit de samedi à ce dimanche 23 décembre 2018, une nouvelle incursion au quartier Boikene, cellule Kipriani, en ville de Beni. Quand nous regardons la télévision en RDC, on observe un déploiement militaire, lourdement armé, à travers toutes les provinces du pays, il semble c’est pour la sécurité !



Le gouvernement congolais a-t-il abandonné Beni pour le livrer aux rebelles ADF ? Pourquoi les ADF, Ougandais, viennent-ils s’en prendre aux populations civiles congolaises ? La MONUSCO ne cesse de déclarer que la sécurité des personnes et de leurs biens relève de la responsabilité de l’Etat congolais. Alors comme l’Etat existe réellement en RDC, quel est alors le sens de la présence de cette organisation dans ce pays ?



Les élections à venir doivent être l’occasion pour le peuple congolais de se débarrasser de tous les médiocres qui hypothèquent gravement l’avenir de notre pays. Comment un gouvernement peut-il être incompétent jusqu’à abandonner toute une ville entre les mains des ADDF ?



Le changement de gouvernance est d’une urgence capitale pour mettre fin à l’humiliation dont le pays est victime.



Jacquemin Kalonda, pour la Rédaction, 23 décembre 2018

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : la ville martyre de Beni, un nouveau massacre des populations civiles durant la nuit de samedi à dimanche 23 décembre 2018

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

Yves nkangu
Ohhh MY GOD HAVE MERCY FOR THIS CONTRY. PLEASE GOD.... || 23/12/18 - 04:12:30
CABD