EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RD Congo : ouverture des bureaux de vote après un processus électoral chaotique

Article



Plus de 40 millions de Congolais (-1,2 million) se rendent aux urnes, dimanche, en RD Congo, pour choisir le successeur de Joseph Kabila après un processus électoral chaotique marqué notamment par le report du vote dans plusieurs régions du pays.



Les bureaux de vote ont ouvert dimanche 30 décembre à 06h00 heure locale (04h00 GMT) dans l'Est (Kisangani, Goma, Lubumbashi), puis une heure après dans l'Ouest et à Kinshasa, capitale du plus grand pays d'Afrique sub-saharienne, à cheval sur deux fuseaux horaires.



Les 40 millions d'électeurs enregistrés peuvent voter jusqu'à 17h00 (15h00 GMT dans l'Est et 16h00 GMT à Kinshasa). Les résultats provisoires seront annoncés le 6 janvier, avant d'inévitables contentieux devant la Cour constitutionnelle.



Trois hommes sont candidats à la succession du président Kabila à la tête de la RDC, pays marqué par un contraste violent entre ses richesses minérales (cobalt, cuivre, coltan, diamant, or...), le génie de ses artistes et "sapeurs" - et la pauvreté des deux-tiers de ses habitants.



Pour conserver le pouvoir et le contrôle du pays, M. Kabila et sa majorité misent sur le "dauphin", l'ex-ministre de l'Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary, sous sanctions de l'Union européenne qui l'accuse de violations des droits de l'homme.



Le candidat du pouvoir a face à lui l'opposition divisée entre Félix Tshisekedi et Martin Fayulu lors de cette élection présidentielle qui se joue en un seul tour depuis 2011.



Des sondages donnent le "dauphin" perdant et prédisent la victoire de M. Fayulu.



France 24


Vous pouvez télécharger ce document ici :

RD Congo : ouverture des bureaux de vote après un processus électoral chaotique

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD