EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

L’éducation est un moteur de l’inclusion, de l’autonomisation et de l’innovation (ONU)

Article

A l’occasion de la première Journée internationale de l’éducation, les Nations Unies ont appelé jeudi les pays « à renforcer leur engagement politique en faveur de l'éducation en tant que force d'inclusion propice à la réalisation de tous les Objectifs de développement durable ».

« L’éducation transforme les vies », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, soulignant qu’en tant qu’enseignant par le passé il avait pu constater dans les bidonvilles de Lisbonne que l'éducation est « un moteur d'éradication de la pauvreté et une force pour la paix ».

L’éducation transforme les vies - António Guterres

Le chef de l’ONU a rappelé que « l’éducation est aujourd’hui au cœur des objectifs de développement durable ».

Réduction des inégalités, amélioration de la santé, égalité des sexes, élimination des mariages d'enfants, protection des ressources de notre planète, sont autant de domaines dans lesquels l’éducation est nécessaire, a précisé M. Guterres.

« Nous avons besoin d’éducation pour lutter contre le discours de haine, la xénophobie et l’intolérance, et pour promouvoir la citoyenneté mondiale », a affirmé le Secrétaire général, appelant à faire de l’éducation « une priorité en tant que bien public ».

Dans son message pour la Journée, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a pour sa part souligné que l’éducation est « l’atout le plus puissant dont nous disposions » pour « stimuler la croissance économique et débrider le potentiel et l’innovation dont nous avons besoin pour bâtir des sociétés plus résilientes et durables ».

Selon elle, sans un engagement politique ambitieux en faveur de l'éducation universelle, il sera impossible de briser le cycle de la pauvreté, atténuer les changements climatiques, s'adapter à la révolution technologique, et encore moins réaliser l'égalité des sexes.

Des chiffres qui soulignent les défis

Aujourd’hui, 262 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école ; 617 millions d’enfants et d’adolescents ne savent ni lire ni effectuer des calculs de base ; moins de 40% des filles en Afrique subsaharienne achèvent le premier cycle d’enseignement secondaire et près de quatre millions d’enfants et de jeunes réfugiés ne sont pas scolarisés, selon l’UNESCO.

Plus de 600 millions d’adolescents ne savent ni lire, ni faire des calculs de base

Dans les pays à faible revenu, seul 1 enfant sur 10 finira ses études secondaires, alors que si toutes les filles et tous les garçons terminaient leurs études secondaires, quelques 420 millions de personnes pourraient sortir de de la pauvreté. Ces chiffres soulignent le besoin d'une action pressante pour réduire les inégalités, ce qui devrait être une importante priorité des pays et des partenaires de développement.

« La façon dont nous exécutons l’objectif mondial d’éducation déterminera le succès ou l’échec de l’action menée pour mettre fin à la pauvreté, générer une croissance inclusive, renforcer la paix et protéger la planète, » a déclaré Stefania Giannini, Sous-Directrice générale pour l'éducation.

Célébrer le rôle de l'éducation pour la paix et le développement

La Journée a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies l’année dernière, afin de mettre en lumière le rôle de l’éducation pour la paix et le développement.

Lors de la première célébration de la Journée qui s’est tenue jeudi au siège de l’ONU à New York, une nouvelle initiative intitulée « Groupe des amis de l’éducation et de l’apprentissage tout au long de la vie », réunissant des représentants des États membres de l’ONU, a été lancée afin de promouvoir un engagement constant pour l’éducation dans le Programme 2030, dont l’Objectif numéro 4 (ODD 4) porte sur l’éducation universelle.

Des tables rondes et des projections devaient également être organisées à Genève, Bruxelles et ailleurs dans le monde pour célébrer la Journée.

Le Forum politique de haut niveau des Nations Unies, qui se tiendra en juillet prochain à New York, passera en revue l’ODD 4, et servira de plate-forme pour mettre en lumière la contribution essentielle de l’éducation à l’ensemble du Programme 2030 et renforcer l’action collective pour réaliser cet objectif.

ONU INFO

Vous pouvez télécharger le programme ici :

L’éducation est un moteur de l’inclusion, de l’autonomisation et de l’innovation (ONU)

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD