EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

L’épidémie d’Ebola dans l’est de la RDC est la deuxième plus importante de l’histoire (UNICEF)

Article

Plus de 740 personnes ont été infectées et plus de 460 sont mortes depuis l’apparition de la dernière épidémie d'Ebola qui sévit dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis bientôt six mois, a confirmé mercredi l’UNICEF.

Selon l’UNICEF, ces tendances confirment que cette épidémie, dans l’est de la RDC, est devenue la deuxième plus meurtrière de l’histoire, après l’épidémie qui s’est propagée dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest de 2014 à 2016, qui figure toujours au premier rang des épidémies d’Ebola les plus meurtrières (28.000 personnes touchées et plus de 11.000 décès).

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance a également signalé que 30% des personnes infectées sont des enfants. En outre, 258 personnes ont survécu à Ebola et 174 cas suspects sont en cours d’investigation.

Aux côtés du gouvernement et de ses partenaires, l’UNICEF intensifie sa réponse pour enrayer la propagation de la maladie. Elle accroît ses interventions pour venir en aide aux victimes, contrôler la propagation de la maladie et, à terme, mettre fin à cette épidémie mortelle.

« Bien que nous ayons pu contrôler largement la maladie à Mangina, Beni et Komanda, le virus continue de se propager dans la région de Butembo, en grande partie à cause de l’insécurité et des mouvements de population », a déclaré le Dr Gianfranco Rotigliano, Représentant de l’UNICEF en RDC.

« L’insécurité, les déplacements fréquents de personnes dans les zones touchées et la résistance de certaines communautés continuent de nuire à la réponse à cette dernière épidémie », regrette l’UNICEF.

Du personnel additionnel déployé à Butembo et Katwa

Malgré tous ces défis, la riposte de l’UNICEF est axée sur l’engagement de la communauté, la fourniture d’eau et d’assainissement, la sécurisation des écoles contre le virus Ebola et le soutien aux enfants et aux familles infectés et touchés par le virus Ebola.

L'UNICEF a déployé du personnel supplémentaire « dans les zones de santé de Butembo et Katwa, où 65% des nouveaux cas d’Ebola ont eu lieu au cours des trois dernières semaines ».

Depuis le début de l’épidémie, l’UNICEF et ses partenaires ont déployé plus de 650 personnes aux côtés des autorités, de la société civile, des églises et des organisations non gouvernementales, afin d’aider les personnes et les familles infectées et de sensibiliser les meilleurs pratiques afin de prévenir la propagation du virus Ebola.

« Nos équipes à Mangina, Beni, Oicha, Komanda, Butembo et Lubero travaillent sans relâche à cette approche à plusieurs volets pour mettre fin rapidement à l’épidémie d’Ebola et aider les enfants et les familles touchés », a souligné le Dr Rotigliano.

Plus de 10 millions de Congolais sensibilisés sur Ebola

Les personnes infectées, ainsi que les familles touchées et leurs enfants, y compris les orphelins d’Ebola et les enfants non accompagnés, continuent de recevoir un soutien psychosocial afin de les aider à faire face aux conséquences de la maladie à virus Ebola.

La réponse contre le virus Ebola vise aussi à permettre aux écoles des zones touchées d’offrir un environnement protecteur afin que les enfants puissent poursuivre leurs études tout en apprenant à se protéger du virus. L’UNICEF fournit également des soins nutritionnels aux enfants et une aide aux adultes hébergés dans les centres de traitement Ebola. Une assistance psychosociale et matérielle a été aussi fournie à 830 familles affectées par l’épidémie.

De façon générale, l’UNICEF et ses partenaires ont, depuis le début de la réponse à l’épidémie d’Ebola en RDC, sensibilisé plus de 10 millions personnes dans les régions touchées aux messages de prévention du virus Ebola. L’agence onusienne a apporté de l’eau potable à plus de 1,3 million de personnes dans des lieux publics, des établissements de santé et des écoles.

Par ailleurs, plus de 8.000 enseignants ont été formés sur des mesures de prévention d’Ebola dans des écoles alors que plus de 157.000 enfants dans près de 9.000 écoles ont été sensibilisés avec des messages de prévention.

ONU INFO

Vous pouvez télécharger ce document ici :

L’épidémie d’Ebola dans l’est de la RDC est la deuxième plus importante de l’histoire (UNICEF)

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

Yves Nkangu
les politiques nous ont sacrifié, avait declaré un medecin lors de la destruction d'un laboration à virus ebola à beni. Les conséquences sont bien là. || 31/01/19 - 09:01:43
CABD