EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : une dizaine d’agriculteurs kidnappés à Rutshuru, à quand la fin de cette tragédie?

Article




Le territoire de Rutshuru continue à faire face à un regain d’insécurité perpétré par des groupes armés non identifiés.



Selon la société civile sur place à Rutshuru, l’impunité reste la principale cause de la persistance de cette insécurité dans ce territoire sous occupation de plusieurs hommes armés qui tuent, pillent et kidnappent les paisibles citoyens.



Rutshuru est situé en province du Nord-Kivu à environ 68 kilomètres au nord de la ville de Goma.



Selon la société civile, quatorze agriculteurs ont été enlevés par des hommes armés à Kashwa dans la chefferie de Bukoma à Rutshuru, le week-end dernier, alors qu’ils étaient en train de cultiver leurs champs. D’autres ont réussi à s’échapper lors d’échanges de tirs entre l’armée Fardc et les assaillants.



D’après Samson Rukira, coordonnateur de la synergie des jeunes pour le développement et des droits humains (SJDDH), « Il était environs 16h, lorsque des hommes armés ont tiré plusieurs coups de feu avant de kidnapper 14 personnes qui étaient en train de cultiver dans leur champ. D’après les informations que nous avons recueillies, on compte douze femmes parmi les victimes. Jusqu’à présent, ces personnes sont encore entre les mains des ravisseurs. Nous craignons pour leur sécurité car depuis samedi nous n’avons aucune nouvelle et aucune demande de rançon n’a encore été formulée par les ravisseurs ».



Kasongo Saidi, président de la société civile de Kiwanja, précise que depuis le début de l’année 2019, environ 69 personnes ont été enlevées à Kiwanja et ses environs dont une majorité de femmes et d’enfants.



Selon lui, au cours du mois de janvier 2019, 44 personnes dont 11 enfants ont été enlevées seulement dans la cité de Kiwanja.



« Les autorités doivent s’impliquer. Nous savons tous que c’est l’impunité qui reste la principale cause de la persistance de cette insécurité. L’Etat doit poursuivre les responsables. C’est vrai que les groupes rebelles sont derrière cela, mais certaines personnes parmi la population sont également responsables de cette insécurité car elles sont complices. Ces gens veulent s’enrichir illicitement en rançonnant les familles des personnes enlevées« . a-t-il dit.



D’autres sources de la société civile à Rutshuru indiquent que ce seraient certains jeunes démobilisés de Rutshuru qui seraient à la base de certains cas d’insécurité. Selon elles, le gouvernement et certaines organisations humanitaires auraient promis à ces jeunes démobilisés plusieurs choses qu’ils n’auraient pas été capables de réaliser. Sans soutien, certains de ces jeunes – dont la plupart gardent des liens avec les groupes armés – alimenteraient l’insécurité.



Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : une dizaine d’agriculteurs kidnappés à Rutshuru, à quand la fin de cette tragédie?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD