EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Brésil : une église utilise les dîmes pour construire des maisons pour les sans-abri, et en RDC, les dimes ?

Article





En RDC, les pasteurs se servent des pauvres citoyens pour s’enrichir, les dimes servent à se payer des voitures de luxe, les villas, etc., alors que la majorité de leurs fidèles vivent dans la précarité la plus totale. Les pasteurs brésiliens font autre chose.



Fábio Mendonza, pasteur de l'église des Assemblées de Dieu de Lagoinha à Araruama (RJ), est également sergent de la police militaire et participe en tant qu'assistant à la construction.



Trois maçons sont également impliqués dans ce projet, travaillant bénévolement le week-end, pour offrir aux membres les plus nécessiteux de l'église une maison où habiter. Jusqu'à présent, quatre maisons ont été construites.



Deux de ces maisons seront livrées à deux dames qui dorment dans une église, car elles n’ont pas d’endroit où vivre. "Ils m'ont aidé au moment où j'avais le plus besoin d'aide. Aujourd'hui, j'ai la sécurité d'une maison", a déclaré Andréa Silva Rocha, l'une des bénéficiaires du projet.



Malgré tous les efforts, le pasteur dit avoir reçu beaucoup de critiques de la part d'autres pasteurs. "Certains pasteurs me demandent si cela ne représente pas beaucoup de travail pour moi. Si Dieu pensait au travail que l'homme lui donne, eu égard à la désobéissance de ses principes, il n'aurait pas créé le monde", a déclaré le pasteur.



Le pasteur Mendonza a envoyé un message disant: "Les églises doivent prêter plus d'attention aux besoins des personnes", at-il ajouté. "Il y a des églises où la plupart des membres n'ont pas de besoins financiers, mais il y a toujours des personnes qui ont besoin d'une aide spirituelle et ceux qui ont besoin d'aide matérielle ".



La lumière du monde

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Brésil : une église utilise les dîmes pour construire des maisons pour les sans-abri, et en RDC, les dimes ?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD