EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : levée des sanctions européennes contre les dignitaires Kabilistes, Sonia Rolley, victime d’insultes, mais pourquoi ?

Article



Le vendredi 15 février 2019, à la Cité de l'Union africaine, située à Kinshasa, le nouveau chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi, présente ses vœux au corps diplomatique accrédité à Kinshasa. Tshisekedi développe plusieurs orientations clés de sa présidence. Question : lors de cet échange, Tshisekedi a-t-il appelé à la levée des sanctions contre les proches de Kabila ?



A l’issue du discours, plusieurs médias ont annoncé que le chef de l’Etat congolais avait demandé la levée des sanctions contre les proches de Joseph Kabila. Or Félix Tshisekedi ne l’a pas dit. Que s’est-il passé ?



« Dans cet élan de dégel des relations entre la RDC et nos partenaires européens, je voudrais finalement lancer un appel pressant pour la levée des sanctions ayant concerné l’un ou l’autre responsable congolais particulièrement à la suite de la décision y relative du sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine de juillet 2017 ». C’est ce qui était mentionné.



Dans l’équipe de Félix Tshisekedi, on dit ne pas comprendre ce qui s’est passé. La mention était dans la version finale du discours. C’est celle qui a été transmise à toute la presse congolaise comme étrangère. Pourquoi alors des insultes à Sonia Rolley qui a bien fait son travail ? Au lieu de s’attaquer aux journalistes, il faut au contraire demander au cabinet du président Tshisekedi de bien faire son travail. En diplomatie, la version écrite du discours est plus crédible et devrait être corrigée avant de la distribuer.



Après le prononcé du discours, certains proches de Félix Tshisekedi n’ont pas compris pourquoi le fameux passage était sauté pendant la lecture. « Je n’ai pas encore discuté avec lui pour savoir pourquoi il n’a pas lu cet extrait. C’était bien dans son texte », a dit à un de ses proches collaborateurs à certains medias.



Il semble que le discours a été écrit par le Ministre des Affaires Etrangères She Okitundu, pas de souci, parce que le Chef de l’Etat devrait s’entretenir avec les ambassadeurs. Le draft du discours écrit par She Okitundu ne devrait-il pas passer par le Cabinet du président pour un toilettage ? Si le Cabinet avait retravaillé le discours, logiquement une séance de travail avec le président devrait avoir lieu pour valider le document en ajoutant ou supprimant selon la volonté du chef de l’Etat.



Après recoupement de plusieurs sources, Sonia Rolley a été victime d’insultés pour rien, elle a bien fait son travail en étant la première source d’information sur ce paragraphe.



La Rédaction

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : levée des sanctions européennes contre les dignitaires Kabilistes, Sonia Rolley, victime d’insultes, mais pourquoi ?

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD