EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Sanctions des USA : pour le FCC, « c’est une pression morale sur les collaborateurs de Kabila »

Article



Les sanctions imposées par les Etats-Unis à cinq personnalités congolaises passent très mal au sein du Front Commun pour le Congo (FCC).



Selon Serge Kadima, elles sont une pression morale sur les collaborateurs de l’ancien Président Joseph Kabila.



« Ces sanctions sont une pression morale sur les collaborateurs de Joseph Kabila afin que ces états puissent obtenir gain de cause pour obtenir la revisitation du code minier qui est dans la conguration actuelle favorable au peuple congolais », a dit ce porte-parole du FCC, sur Top Congo.



Par ailleurs, Serge Kadima rappelle que les USA n’ont pas dépêché des personnes en RDC lors des élections du 30 décembre et par conséquent, ne peuvent pas avoir une position objective.



« Je pense qu’à ce stade, il était important que les USA puissent collaborer avec les témoins et les observateurs qui étaient sur place pour faire une mise en cohérence de tous les éléments pour leur permettre de prendre une position objective », a-t-il indiqué.



Les USA ont imposé des sanctions à Corneille Nangaa, Aubin Minaku, Benoît Lwamba (président de la cour constitutionnelle), Marcel Mokolo (conseiller à la CENI) et Norbert Basengezi (Vice-président de la CENI).



Selon le département d’État américain, ces personnalités se sont enrichies à travers la corruption et sont impliqués dans les violations des droits de l’homme.



Cas-INFOS


Vous pouvez télécharger ce document ici :

Sanctions des USA : pour le FCC, « c’est une pression morale sur les collaborateurs de Kabila »

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD