EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Vives tensions à l’Université de Kinshasa : bataille entre étudiants de la Faculté de Médicine et ceux de la Faculté de Pétrole et Gaz

Article



Tout a commencé le samedi 23 février 2018 vers 10h00 lorsque les étudiants de la Faculté de Médecine se sont affrontés contre ceux de la Faculté de Pétrole et Gaz, la raison : conflit de salle de cours surnommée Bunker. Tout a été paralysé le samedi, les bâtiments non pas été épargnés, vitres cassées, etc. Les signaux de la reprise de ce conflit étaient perceptibles, mais aucune disposition sécuritaire n’a été prise pour éviter ce qui se passe maintenant ce lundi 25 février.



La situation reste très tendue, les pierres sont jetées de part et d’autres, les panneaux détruits, voilà ce ressemble la colline ‘’inspirée’’ . La question principale qui se pose est de savoir en quoi cet affrontement qui détruit le peu qu’on a peut régler la question d’auditoires qui devrait en principe être posée auprès des autorités de l’Université ?



Pour rappel, l’Université de Kinshasa a été construite pour 6000 étudiants, elle accueille aujourd’hui plus de 30.000 avec 12 Facultés. Pourquoi crée autant de Facultés pendant que les infrastructures font défaut ?



En plus des érosions qui hypothèquent gravement l’avenir de l’Université de Kinshasa, les manifestations estudiantines sont aussi parmi les facteurs qui détruisent le peu d’infrastructures dont regorge le pays. Comment se plaindre en rapport avec l’insuffisance de salles des cours et jeter des pierres pour détruire le peu qui existe ? Difficile de comprendre ce qui se passe réellement, étudiants ou autres voyous ?



Rodrigue Kawaya, pour la Rédaction, le 25 février 2018


Vous pouvez télécharger ce document ici :

Vives tensions à l’Université de Kinshasa : bataille entre étudiants de la Faculté de Médicine et ceux de la Faculté de Pétrole et Gaz

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD