EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Tueries de Yumbi en RDC : le gouverneur Gentiny Ngobila traduit en justice

Article



Peut-on espérer que le gouverneur Ngobila sera entendu par la justice ? Beaucoup d’observateurs avertis restent sceptiques. A travers une plainte déposée à l’auditeur général des FARDC le 23 février 2019, le peuple Banunu Bobangi charge le gouverneur de Mai-Ndombe Gentiny Ngobila d’être à la base de tueries de Yumbi et réclame justice. Doit-on, au nom de réconciliation mettre dans la poubelle, des massacres des populations civiles ?



Pour rappel, des affrontements intercommunautaires avaient fait plusieurs centaines de morts en territoire de Yumbi, dans la province de Mai-Ndombe, dans l’ouest de la RD Congo, à la mi-décembre. Les victimes ont été tuées par balles, à l’arme blanche ou encore brûlées, et des centaines de maisons ont été détruites. Le 16 janvier, l’ONU avait annoncé un bilan provisoire de plus de 800 morts.



Ces tueries avaient poussé plusieurs habitants à traverser le fleuve Congo pour se réfugier au Congo-Brazzaville. La CENI a été obligée de reporter les élections dans cette partie du pays. La sécurité est-elle effectivement revenue à Yumbi pour permettre à Nangaa d’organiser les élections ?



La Rédaction, le 27 février 2019



Vous pouvez télécharger ce document ici :

Tueries de Yumbi en RDC : le gouverneur Gentiny Ngobila traduit en justice

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD