EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

La corruption des députés provinciaux : L’article 64, l’abri du Président de la République

Article




La corruption décriée depuis près d’un mois au sujet des élections post présidentielle met à mal le processus électoral, et entame la crédibilité des institutions qui doivent être installées au niveau. Ce même risque s’étend au niveau des élections locales qui sont à venir.



Face à ce mal de grande profondeur, le Président de la République doit nettoyer les écuries d’Augias, des mesures sévères et urgentes doivent être prises. Il est clair qu’il y a des forces occultes qui veulent mettre à mal la confiance qui lie le Président de la république et le peuple qui l’a brillamment élu.



Nous invitons le Président de la République et son équipe à dévoiler «le plan de lutte contre la corruption», d’instruire le Procureur Général de la République afin d’user des droits que lui confère la loi.



Au-delà de cela nous appelons le Président de la République d’être prêt d’utiliser l’article 64 pour faire face au danger qui le guette. Les mêmes forces occultes sont en train de construire une stratégie anticonstitutionnelle afin de l’évincer dès la première occasion.



Étant le premier des citoyens, la Président de la République, Chef de l’Etat doit avoir le réflexe d’utiliser l’article 64 de notre constitution afin de sauver la République. C’est un droit que lui confère la constitution. S’il estime que la vie de la nation est en péril, il doit activer prestement l’article 64.



Ce précieux article est une base constitutionnelle pour construire un mur afin de protéger la nation et de sauver l’alternance acquise au prix des sacrifices.



Par Dadou Moano pour CAS-INFO


Vous pouvez télécharger ce document ici :

La corruption des députés provinciaux : L’article 64, l’abri du Président de la République

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD