EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Coups de feu et gaz lacrymogène lors d’une manifestation à Khartoum

Article





Les forces de sécurité soudanaises ont tiré mardi des gaz lacrymogènes sur les milliers de manifestants anti-gouvernementaux réunis à proximité du quartier général de l’armée à Khartoum et des coups de feu ont été entendus, selon des témoins.



Un journaliste de l’AFP a lui-même entendu les coups de feu qui ont duré 3 à 4 minutes. Des témoins et un manifestant ont affirmé que les forces de sécurité du puissant Service national de renseignement et de sécurité et la police antiémeutes ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, réunis pour la troisième nuit consécutive.



Des milliers de Soudanais sont réunis depuis samedi devant le quartier général de l’armée à Khartoum, appelant l’armée à soutenir leur mouvement de contestation et à discuter avec eux d’un « gouvernement de transition » pour remplacer le président Omar el-Béchir.



« Les agents de sécurité tirent beaucoup de gaz lacrymogènes. Je peux voir des manifestants tousser et couvrir leur visage de leurs mains ou avec un masque chirugical », a déclaré à l’AFP un témoin situé à proximité du lieu où sont réunis des milliers de contestataires.



Un manifestant se trouvant sur place a expliqué avoir entendu des coups de feu mais ne pas être en mesure de déterminer qui en est à l’origine.



Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Coups de feu et gaz lacrymogène lors d’une manifestation à Khartoum

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD