EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Que faire pour ne plus ronfler pendant le sommeil ? La solution à quelques pas de chez vous

Article

Les ronflements sont un phénomène assez commun. Ils gâcheraient la vie de 7 français sur 10 selon un sondage réalisé par l’entreprise Oniris. L’origine de ce phénomène ? Lorsque les tissus de vos voies respiratoires se détendent puis se rétrécissent, le flux d’air se retrouve restreint, ce qui provoque ce fameux son vibrant. Dérangeants pour les compagnons de sommeil, il suffit parfois de réaliser certains changements de mode de vie pour diminuer le ronflement.

Le volume du ronflement peut varier en fonction de la restriction d’air dans le nez, la bouche ou la gorge. Les rhumes et les allergies par exemple peuvent aggraver le ronflement car ils provoquent une congestion nasale et un gonflement de la gorge. Aussi, quelques fois, l’anatomie de votre bouche peut également causer des ronflements. En effet, les personnes ayant des tissus élargis et des amygdales qui restreignent la circulation de l’air peuvent souffrir de ronflements légers. Le surpoids est aussi un facteur pouvant provoquer des ronflements en raison d’une accumulation excessive de graisses au niveau du cou, qui contracte les voies respiratoires lorsque vous vous allongez.

Comment diagnostiquer le ronflement ?

Un examen physique peut aider votre médecin à déterminer si vos ronflements sont liés à des anomalies de la bouche. Cet examen est nécessaire pour un diagnostic correct et un traitement approprié, surtout si votre ronflement est relativement léger.

Néanmoins, les cas graves peuvent nécessiter d’autres tests. Votre médecin peut utiliser un tomodensitogramme – une procédure non invasive qui permet de prendre des images en coupes du cerveau ou d’autres organes internes – et des IRM afin de vérifier qu’il n’y a aucune anomalie au niveau de vos voies respiratoires.

Quelques complications liées au ronflement Un ronflement fréquent augmente votre risque de : Hypertension artérielle, Maladies cardiaques, Difficulté de concentration, Somnolence pendant la journée.

Comment prévenir le ronflement ?

Les cas légers de ronflement peuvent être améliorés avec quelques changements de mode de vie. Les autres changements potentiellement efficaces peuvent inclure : Dormir à la même heure tous les soirs, Essayer de dormir sur le côté, Traiter la congestion nasale si vous en souffrez, Eviter de boire de l’alcool, Eviter de manger 2h avant de se coucher.

Surélever votre tête avec un oreiller supplémentaire

Certains remèdes de grand-mère aident également à réduire les ronflements comme c’est le cas de cette recette naturelle. Une recette naturelle pour vous débarrasser des ronflements

Ingrédients : ¼ de citron, 2 pommes, 2 carottes, 1 racine de gingembre frais, 1 à 2 tasses d’eau

Préparation

Il vous suffira simplement de mettre tous vos ingrédients dans un mixeur et de mélanger le tout jusqu’à obtenir une préparation homogène. Buvez cette boisson quelques heures avant d’aller vous coucher et c’est votre partenaire qui vous remerciera !

Comment ça marche ?

Le citron : La vitamine C est le remède par excellence pour renforcer votre système immunitaire et favoriser la santé respiratoire. En effet, l’une des principales causes du ronflement est le blocage des voies respiratoires causé par nos sinus. Cela provoque l’ouverture de la bouche et la vibration de la luette. Ainsi, en consommant assez de vitamine C, vous aiderez votre corps à dégager les sinus et à lutter contre les pathologies pouvant être responsables des ronflements.

Les pommes et les carottes : De la même manière que le citron, les pommes et les carottes sont également riches en vitamine C. De plus, la teneur en antioxydants des carottes permettrait de réduire les risques de cancer des poumons.

Le gingembre : En plus de ses propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes qui préviennent le développement du rhume, le gingembre augmente également la production de salive, ce qui lubrifie la gorge, permettant de facto à l’air de passer à travers.

Mise en garde

Le citron est déconseillé aux personnes qui souffrent de troubles biliaires ou rénaux, d’ulcère d’estomac ou d’allergies aux agrumes.

Le gingembre est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de maladies du sang. En outre, consommé excessivement, le gingembre peut provoquer une diarrhée, des menstruations abondantes, des brûlures d’estomac ou des ballonnements.

Santé +

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Que faire pour ne plus ronfler pendant le sommeil ? La solution à quelques pas de chez vous

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD