EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Bienvenu dans le territoire de Kongolo : opportunités de développement

Article




Le territoire de Kongolo se trouve dans la province de Tanganyika. Kongolo possède plusieurs richesses naturelles qui peuvent permettre son développement intégral par une exploitation rationnelle. Tout de même, il reste apriori un territoire agricole en dépit de diverses potentialités que renferment son sous-sol. La population qui l’occupe procède spontanément à son organisation, en fonction de paramètres naturels (relief, climat), culturels (traditions, cultes), militaires (défense) et économiques (production, échanges) mais qui restent buttés à des nombreux obstacles dont le rôle de l’Etat y est prépondérant pour son développement intégral axé sur la croissance positive, l’augmentation des recettes étatiques, la création de l’emploi, l’amélioration des revenus des ménages comme un flux dans la mesure où on peut en disposer sans s’appauvrir pour une amélioration du niveau de vie.



Pour ce faire, par secteur nous proposons des actions concrètes qui; une fois mises en place pourraient déclencher le développement durable et intégral du dit territoire :



Infrastructures



Réhabilitation des routes nationales, provinciales, dessertes agricoles et pistes rurales, Constructions des marchés modernes, Réhabilitation de la SNEL, Réhabilitation de la regideso, Construction des barrages hydro-électriques ou des microcentrales-hydroélectriques, Balisage et drainage du fleuve, Construction du quai au niveau du port, etc.



Agriculture



Réhabilitation des routes des dessertes agricoles et pistes rurales, Mécanisation de l’agriculture, Présence des agronomes dans les milieux ruraux (moniteurs agricoles), Formation des moniteurs agricoles, Approvisionnement en semences améliorés, Organisation de moyen de transport des produits agricoles, Formation des agriculteurs sur les techniques appropriées, Approvisionnement en équipements agricoles, Installations des huileries, Installation des rizeries, Réinstauration de la culture de coton, Installation des décortiqueuses d’arachides, Approvisionnement en produits phytosanitaires, Approvisionnement en intrants agricoles, Installation des machines d’extraction d’huile de palme et palmiste, Installation des minoteries, Mise en place d’infrastructures de stockage des produits agricoles, Octroi des micro crédits, Exploitation des terres non exploités, Lutter contre le déboisement, Reboisement.



Pêche



Formation des pêcheurs sur les techniques appropriés, Organisation et réglementation de la pêche, Appui en pirogues motorisés, Approvisionnement en intrants de pêche, Approvisionnement en équipement de pêche, Octroi des micro crédits.



Elevage



Présence des vétérinaires dans les milieux ruraux, Présence des pharmacies vétérinaires, Formation des éleveurs sur les techniques appropriées, Promotion de tout type d’élevage (volaille, petit bétail, gros bétail…), Approvisionnement en équipement d’élevage, Approvisionnement en races améliorées, Introduction des poules pondeuses, Introduction des couveuses, Approvisionnement en intrants d’élevage, Introduction de l’élevage en treillis, Promotion de l’élevage intensifOctroi des micro crédits.



Pisciculture



Formation des pisciculteurs sur les techniques piscicoles, Réhabilitation des étangs, Disponibilité des alevins (races améliorées), Disponibilité des intrants piscicoles, Disponibilité des équipements piscicoles, Formation en construction des étangs, Disponibilité des semences des alevins, Disponibilité des aliments, Vulgarisation piscicole.



Chasse



Organisation et réglementation de la chasse, Approvisionnement en intrant de chasse, Approvisionnement en équipement de chasse.



Extraction forestière



Installation des scieries modernes, Disponibilité des équipements de sciages, Organisation des services de transport, Formation des menuisiers et scieurs.



Extraction minières



Exploration minières officielle, Prospection minières, Disponibilités des équipements miniers, Formation de la population en matière de mines, Ouverture des carrières pour l’exploitation des minerais



Commerce



Octroi des microcrédits, Drainage et balisage du fleuve, Assurer la fluidité du trafic ferroviaire



Tourisme



Valorisation des sites touristiques et des réserves naturelles



La Compagnie Cotonnière du Congo



Cette société fut une société cotonnière d’origine Belge qui s’occupait de la production du coton et de l’achat des produits agricoles de la population et connaitra par la suite plusieurs changements d’appellations à savoir : SACOLUBA, ONAFITEX, COTONAGRI, ESTAGRICO et enfin la C.C.C. Elle avait comme direction générale le territoire de Kongolo avec des usines dans les territoires de Kabalo, Nyunzu, Kalemie, Kabongo, Malemba-nkulu et Kapanga. Le produits de la société entre autre les cotons grains et les fibres textiles étaient vendus aux différents partenaires à l’instar de : FILTISAF à Kalemie, SOTEXKI à Kisangani, SINTEXKIN à Kinshasa, Amato frères à Lubumbashi et HUILZA pour ne citer que ces derniers.



Contraintes au développement



Outre les conflits coutumiers qui restent aussi un véritable frein qu’il faudrait considérer pour le développement du dit territoire, le territoire de Kongolo est le territoire le plus calme de la nouvelle province de Tanganyika, en dépit de la diversité de ses populations tant autochtones que provenant d’autres territoires, provinces et pays.



CAID.CD

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Bienvenu dans le territoire de Kongolo : opportunités de développement

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD