EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

La conservation communautaire de la biodiversité (Bonobo) : Cas de peuple Téké dans les Territoires de Bolobo et de Mushie dans la province de Mai-Ndombe (RDC)

Article



Le Bonobo, Chimpanzé nain ou Chimpanzé pygmée est une espèce de primates de la famille des Hominidés. Proche du Chimpanzé commun, il s'en distingue surtout par une organisation sociale qui a recours aux relations sexuelles et à un bouc émissaire comme mode de résolution des conflits au sein du groupe.



Pourtant, l'organisation sociale de ces deux espèces de primates parait différente. Les chimpanzés font la guerre entre tribus, se battent entre eux pour s'assurer une position dans la hiérarchie du groupe, et les mâles dominent. Chez les bonobos, à l'inverse, les femelles laissent le mâle alpha parader et se donner l'air important, mais ce sont elles qui dirigent le groupe.



Contrairement à certaines zones où la conservation de cette espèce (Bonobo) a été organisée par le pouvoir public depuis l'époque coloniale, chez le peuple Téké, les bonobos sont considérés comme leurs ancêtres qui ont quitté le village pour se réfugier en forêt pour n'avoir pas été capables de payer les dettes. Ainsi, la chasse ne peut être effectuée contre cette espèce et sa viande ne peut être consommée par le peuple Téké. C'est ainsi que de nombreuses populations de Bonobos se trouvent à l'état sauvage dans les forêts communautaires appartenant au peuple Téké.



Dans certains villages, cette perception est transmise aux jeunes à travers les chansons qui expliquent les relations entre le peuple Téké et les bonobos.



Les populations qui habitent les zones rurales de la RDC, avec leurs cultures et caractéristiques sociales, ont appris à mieux conserver la biodiversité sans intervention de l'État qui applique souvent des méthodes coercitives. La relation entre l'homme et les espèces animales et végétales doit être prise en compte dans tout programme de conservation de la biodiversité.



La Rédaction, le 21 juin 2019


Vous pouvez télécharger ce document ici :

La conservation communautaire de la biodiversité (Bonobo) : Cas de peuple Téké dans les Territoires de Bolobo et de Mushie dans la province de Mai-Ndombe (RDC)

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD