EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDCongo: Lualaba: l’exode des creuseurs artisanaux

Article



L’armée congolaise a commencé l’évacuation des creuseurs artisanaux, évalués à quelque 10.000 personnes, des concessions du Lualaba (nouvelle province issue du Katanga démembré) appartenant à Tenke Fungurume Mining (TFM), société mixte appartenant à la Gécamines (société publique congolaise) et à China Molybdenum.



L’opération a débuté mercredi, à la suite d’une demande de TFM, qui possède les concessions les plus étendues du Katanga (1400 km2).



Ce vendredi, alors que l’armée a commencé à démanteler les comptoirs qui achetaient la production des creuseurs artisanaux, retirée des concessions de TFM, un véritable exode de ces illégaux avait débuté (voir vidéo), supervisé par « les plus hautes autorités militaires », a indiqué à La Libre Afrique.be une source au Katanga.



L’événement était largement commenté, dans les couloirs de la quinzième édition de la « Semaine minière », qui se tient depuis mercredi à Lubumbashi, capitale de la province voisine du Haut-Katanga. Les milieux miniers suivent en effet l’opération avec grande attention car si les craintes sont grandes que l’opération soit entachée de bavures, dont l’armée congolaise est coutumière, les industriels estiment que la situation n’est « plus tenable » par endroits, tant les concessions sont envahies par des creuseurs illégaux, parfois agressifs.



Libre Afrique


Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDCongo: Lualaba: l’exode des creuseurs artisanaux

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD