EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Travaux préparatoires de l'élaboration du programme eau, hygiène et assainissement en République Démocratique du Congo (02 juillet 2019 au siège du CENAEHA)

Article



L’eau potable est un instrument universel de lutte contre la pauvreté et un enjeu de développement durable. L’ONU recense 2,1 Milliards de personnes dans le monde privées d'accès à des services sécurisés d’eau potable. En Afrique sub-saharienne, la situation est particulièrement critique avec 340 millions d’Africains qui ne bénéficient pas d’un accès à une eau potable salubre.



La République Démocratique du Congo est un pays doté de nombreuses ressources en eau mais d'accès à l''eau potable en milieux ruraux urbains reste très faible. La RDC affiche un taux d’accès à l’eau potable inférieur à plusieurs pays de sa sous-région. Selon la Banque mondiale, 77% des habitants du Congo Brazzaville ont accès à des sources d’eau potable améliorées. Ce taux est de 93% au Gabon, 76 % au Cameroun, 76% au Rwanda, 69% en Centrafrique.



En effet, la République Démocratique du Congo est drainé par un réseau hydrographique diversifié, pérenne et dendritique où le majestueux Fleuve Congo, avec ses 4.640 km de parcours, déverse en moyenne près de 45.000 m3 d’eau/s dans l’Océan Atlantique occupant ainsi la deuxième place au monde après l’Amazone.



Il est vrai que notre planète en est couverte à 70 % d’eau, cependant, seulement 1% de la surface terrestre est constitué d’écosystèmes d’eau douce; et que seule la moitié de la population mondiale vit près de ces écosystème. En RDC, les problèmes se posent davantage en milieux urbains et ruraux.



A cause de son immense bassin hydrologique vaste de près de 3.822.000 km2, soit les deux-tiers de son territoire, et avec un plan d’eau total couvrant 86.080 km2, la République Démocratique du Congo ne devrait pas connaître de pénurie en eau douce, près de 30% des précipitations annuelles de l’ensemble du continent africain. Seulement 52 % de la population congolaise a accès à l’eau potable. Cette situation s’avère tragique surtout chez les enfants de moins de 5 ans qui sont exposés aux maladies diarrhéiques et respiratoires.



Dans les villes de la RDC, la plupart de cours d’eau et de nappes souterraines connaissent le phénomène de pollution. Les déchets tant municipaux qu’industriels sont déversés dans les rivières ou entassés dans des immondices d’où ils génèrent le GES avant que le ruissellement ne les entraînent vers la terrasse inférieure soumise aux inondations.



La RDC fait face à des problèmes critiques en matière d’accès à l’eau potable et d’assainissement avec comme conséquences, le développement des maladies hydriques, des épidémies critiques décimant régulièrement la population.



Pour renverser la tendance et améliorer l'accès à l'eau potable, à l'hygiène et assainissement en RDC, le CNAEHA (Comité National d'Actions de l'Eau, Hygiène et Assainissement) envisage de mettre sur pied Un Programme comportant de sous-secteurs : Eau, Hygiène et Assainissement.



La première réunion préparatoire a connu la participation de la Délégation de la Présidence de la République (Professeur Jean de Dieu MINENGU et Mr Delly TSHIOMA, tous Conseillers du Président de la République au Collège Urbanisme et Environnement), des Responsables du CENAEHA, de la Directrice de l'Hygiène (Ministère de la Santé) et de la Directrice de l'Assainissement (Ministère de l'Environnement et Développement Durable).



Les échanges ont porté sur les TDRs et des recommandations pertinentes ont été formulées pour que la RDC se dote d'un Programme viable : Eau, Hygiène et Assainissement. Toutes les intelligences du pays seront mobilisées dans l'élaboration de ce Programme qui fait partie de la vision du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI : ramener le taux d'accessibilité à l'eau potable à 90% en milieux urbains et ruraux d'ici 2025 et améliorer le cadre de vie en créant des conditions acceptables d'hygiène et d'Assainissement pour tous.



Pour la Rédaction, Simon Mwengi, le 02 juillet 2019




Vous pouvez télécharger ce document ici :

Travaux préparatoires de l'élaboration du programme eau, hygiène et assainissement en République Démocratique du Congo (02 juillet 2019 au siège du CENAEHA)

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

Yves nkangu
Une très Bonne initiative. || 03/07/19 - 08:07:55
CABD