EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : les opportunités de développement dans le territoire de Kibombo dans la province du Maniema

Article




Le territoire de Kibombo possède plusieurs opportunités pouvant permettre son décollage :



Le chemin de fer et le train : si la ligne ferroviaire est réhabilitée et que la fréquence de trafic de trains augmente de 4 à 8 fois par mois et de manière régulière, cela favoriserait l’évacuation des produits agricoles vers les centres de consommation et cela aurait un impact positif sur la vie socio-économique de la population de Kibombo.



Les routes d’entrée et de sortie et celles de dessertes agricoles: si elles sont bien entretenues et que les cultivateurs et les commerçants l’évacuent sans difficulté les produits agricoles vers Kindu et que l’importation des produits manufacturés se fasse aussi sans difficulté, ces derniers verront leurs conditions de vie s’améliorer.



Les palmerais qui occupent une superficie de plus de 700 ha: si on implante des usines de production et de raffinage d’huile de palme, le taux de chômage serait réduit et les revenus des ménages vont s’accroître.



Les savanes de la chefferie Aluba et celle de la chefferie Matapa: qui donnent des bons rendements pour les cultures de manioc, maïs, arachide et niébé, qui sont favorables à la culture mécanisée ; une politique qui traine faute des tractoristes. Si on forme des tractoristes et ces derniers font travailler les tracteurs agricoles qui sont déjà disponibles dans le territoire, la production agricole va augmenter. Et cela aura comme conséquence: l’installation des industries de transformation des produits agricoles dans le territoire, la réduction de taux de chômage, l’accroissement de revenu par ménage agricole et le train ne manquera pas des marchandises à transporter.



Le lac Ndjale qui est très poissonneux : si la pèche est bien organisée (les poisons bien séchés, bien conservés) et la route bien aménagée pour faciliter l’évacuation des poissons vers Kindu et autres territoire, cela influencerait suffisamment l’économie de la population de Kibombo pourquoi pas améliorer son social.



La chute d’eau de la rivière Shole-ekolo est une opportunité énergétique de ce territoire pour la construction d’un mini barrage hydroélectrique pouvant desservir la cité de Kibombo en courant électrique et cela favoriserait même l’implantation des unités de transformation au chef-lieu de cette entité.



CAID CD

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : les opportunités de développement dans le territoire de Kibombo dans la province du Maniema

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD