EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC/Ebola : 15 personnes mises en quarantaine dans le Sud-Kivu

Article



Quinze personnes, dont sept en provenance de Goma, où un deuxième malade d’Ebola est décédé, ont été mises en quarantaine dans une localité riveraine du Sud-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo, a indiqué mercredi un responsable administratif local.
C’est la première fois que des cas suspects d’Ebola ont été recensés dans la province du Sud-Kivu.



« Nous venons de mettre 15 personnes en quarantaine ici à Birava: une maman et ses six enfants en provenance de Goma (la capitale du Nord-Kivu, ndlr) ainsi que d’autres membres de la famille qu’ils venaient de rencontrer sur place« , a déclaré Christian Birhinjira, responsable administratif de Birava.



« La maman et ses six enfants venus de Goma étaient dans une famille dont le responsable avait fui un centre de traitement d’Ebola« , a-t-il expliqué.
Birava est situé au bord du lac Kivu, à environ 30 km au nord de Bukavu, la capitale du Sud-Kivu (est).



Le médecin directeur de l’hôpital de Birava a confirmé les cas suspects.
« Nous avons effectivement eu l’alerte de ces cas suspects d’Ebola venus de Goma. Nous avons recherché la dame et ses enfants et d’autres personnes qu’elle avait déjà contactées, ils sont au total 15 chez nous en quarantaine« , a dit le Dr Ciza Nuru.



« L’équipe des spécialistes, dont l’OMS, venue de Bukavu est rentrée pour revenir demain avec les matériels pour s’occuper correctement de la situation« , a-t-il assuré.
Déclarée le 1er aout 2018, la dixième épidémie d’Ebola en RDC a jusqu’à présent été relativement circonscrite dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Mais l’apparition de cas dans une ville comme Goma renforce la menace d’une propagation de l’épidémie déjà responsable de 1.803 morts, selon les derniers chiffres publiés mercredi par les autorités.



Libre Afrique



Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC/Ebola : 15 personnes mises en quarantaine dans le Sud-Kivu

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD