EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : La CENI annonce avoir radié plus de 6 millions de faux électeurs et promet des poursuites judiciaires

Article

Prenant la parole devant la presse au siège de la CENI à Kinshasa, Corneille Nangaa a noté qu’au 31 décembre 2018, la CENI a comptabilisé 46.542.289 inscrits dans sa base des données d’électeurs. Après dispositif technique informatique de traitement et de détection biométrique, dit-il, 5.381.763 ont été radiés. « 5.381.763 doublons, 902.290 mineurs. Au final 40.287.387 électeurs ont été validés », confirme le président de la CENI

Le « nombre impressionnant des doublons et des mineurs (…) davantage plus important dans certaines contrées, semble, à l’analyse, relever d’une stratégie politicienne (…) déplorable », déclare Corneille Nangaa qui promet indexation et poursuites judiciaires contre les responsables.

Selon la CENI, le Sankuru a produit pas moins de 2,2 millions d’enrôlés à l’issue des opérations qui ont pris fin en octobre dernier. Etrangement, cette province n’avait que 453.599 en 2006 et autour de 626.141 en 2011. En août dernier déjà, le député de l’opposition Martin Fayulu était monté au créneau pour dénoncer cette situation. « La CENI doit nous expliquer la progression du nombre d’électeurs au Sankuru. 2006: 453.599; 2011: 626.141; 2017:1.726.282« , avait-il lancé son compte Twitter.

Avec 4 Sénateurs, Sankuru est depuis 2015 une province de la RDC, à la suite de l’éclatement de la province historique du Kasaï-Oriental. Sa population est estimée à 1,07 millions d’habitants en 2006, mais la province n’a jamais connu de recensement depuis.

La Tshuapa voisine n’est pas épargnée par ce phénomène. Des sources à la CENI affirment que les deux provinces étaient soupçonnées dès le départ. Des hommes politiques auraient organisé le gonflement pour obtenir plus de sièges aux législatives.

POLITICO.CD, le 06 avril 2018

Vous pouvez télécharger le programme ici :

RDC : La CENI annonce avoir radié plus de 6 millions de faux électeurs et promet des poursuites judiciaires

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD