EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : « UNIS », la plate-forme anticorruption africaine prend son envol

Article

Le 30 mai 2019, à Bruxelles, une nouvelle plate-forme de lutte contre la corruption voyait le jour. Selon les initiateurs de ce projet, il était temps pour l’Afrique de mettre en œuvre des mesures bien pensées, plus adaptées et, de ce fait, efficaces pour soutenir la bonne gouvernance dans le contexte africain.

De cette manière, UNIS compte, non pas supplanter les organisations qui œuvrent dans ce domaine, mais plutôt apporter par son action, un peu plus de synergie.

Pour y arriver, la structure s’est constituée d’une part comme centre de réflexion (Think tank) pour mieux analyser la question ; et d’autre part comme structure d’éducation, de communication et de plaidoyer sur les spécificités de la corruption en Afrique.

En apportant sur la table une réflexion spécifique en termes de fondements social et de mécanismes de la corruption en Afrique, UNIS pense ainsi utilement s’articuler sur une chaîne de valeurs qui apporte plus d’analyse et de méthodes pour une meilleure efficacité globale aussi bien des enquêtes que des actions engagées dans le cadre de la lutte contre la corruption.

L’audience d’UNIS c’est d’abord le peuple africain, première victime meurtrie par le fléau de la corruption qui paralyse les institutions qui devraient oeuvrer au bien-être collectif. Toutes les actions de terrain envisagées prévoient une initiative locale, sinon une appropriation complète. La seconde audience est faite de responsables des institutions à tous les niveaux. Le but ici est d’apporter l’autre volet de de ses missions, soutenir les réformes locales par des formules d’actions efficaces et adaptées au contexte. Plutôt qu’opter pour une position de dénonciation passive, UNIS dévoile un nouveau paradigme d’une force de proposition qui se veut co-responsable et partie prenante aux grandes questions qui minent l’avenir du continent. UNIS s’articule également avec les institutions gouvernementales et non gouvernementales qui œuvrent dans ce domaine pour matérialiser la synergie évoquée ci-haut. Ce type d’audience est aussi une voie d’échange mutuelle d’expérience et d’expertise pour une analyse plus efficace des questions de corruption et un plaidoyer plus porteur de résultats.

Consciente de la taille de la mission qu’elle se donne, la plate-forme s’affaire maintenant à bien ménager sa monture pour voyager non seulement en sécurité mais surtout de manière à respecter une feuille de route visiblement bien chargée. Le lancement de Bruxelles, comme une tâche d’huile a donc commencé son extension. Les responsables d’UNIS ont accepté de révéler les membres de leur équipe au stade actuel.

Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : « UNIS », la plate-forme anticorruption africaine prend son envol

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD