EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

JOURNEES DE REFLEXION SUR LA REDUCTION DES IMPORTATIONS ALIMENTAIRES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO « Plus au moins 1,5 milliards de dollars par an pour importer de la nourriture, c’est trop !»

Article

Date de lancement des travaux : 30 septembre 2019

Lieu : Salle des Promotions Monseigneur Luc Gillon de l'Université de Kinshasa

Sous le haut patronage de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, le Ministère de l'agriculture, en partenariat avec le Fonds International de développement agricole (FIDA/RDC) et la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université de Kinshasa, organisent les journées de réflexion sur la REDUCTION DES IMPORTATIONS ALIMENTAIRES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

L’objectif global visé est de contribuer à la matérialisation de la sécurité alimentaire et à l’amélioration durable et effective des conditions de vie des populations. Spécifiquement, les journées visent à élaborer un programme de relance de l'agriculture en vue de réduire les importations alimentaires en RDC avec des résultats dans le court, le moyen et le long terme.

Les résultats attendus de ces journées de réflexion sont : (i) Un Programme de relance de l'agriculture élaboré; (ii) Des partenaires techniques et financiers de la RDC sensibilisés sur la promotion de l’agriculture ; (iii) Des orientations stratégiques définies pour la relance de l’agriculture en RDC.

Pour le Secrétariat des Journées

Professeur Jean de Dieu MINENGU MAYULU

Vice-Doyen chargé de la recherche/FASA-UNIKIN et Conseiller du Président de la République

Vous pouvez télécharger ce document ici :

JOURNEES DE REFLEXION SUR LA REDUCTION DES IMPORTATIONS ALIMENTAIRES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO « Plus au moins 1,5 milliards de dollars par an pour importer de la nourriture, c’est trop !»

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

Yves nkangu
La RDC a la capacité de nourrir plus de 2 milliards individus, elle pourrait nourrir tout le continent, même si le nombre d'habitants augmenterait. contrairement aux autres pays d'afrique, elle est le seul à être résilient au changement climatique. le potentiel agricole de la RDC est unanimement reconnu comme étant considérable: le pays disposerait plus de 80 millions d'hectares dont moins de 10 millions seraient exploités. avec son bassin hydrographique du fleuve congo permettent d'entretenir l'espoir d'une meilleure autosuffisance alimentaire réclamée avec insistance par les congolais. Cependant, ces journées tombent à pic dans le sens qu'il s'evère dinc urgent de mettre en place une politique agricole objective afin que la population congolaise mange à sa fin. Très genie idée cher conseiller! || 18/09/19 - 06:09:58
CABD