EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Assainissement dans la magistrature

Article

« Plus de 200 cas épinglés comme frauduleux quittent la magistrature », a dit à TOP CONGO FM, le ministre de la justice.

Alexis Thambwe Mwamba (photo) précise qu’il s’agit là de la suite logique du rapport que la commission mise sur pied il y a quelques mois, a rendu au chef de l’état.

12 ordonnances relatives à l'organisation de la Magistrature ont ainsi été signées par le Président de la République, « je suis très heureux qu’il ait sanctionné les avis de la commission pour qu’on puisse assainir le secteur. Il est clair que tous les problèmes ne sont pas résolus mais il y a aujourd’hui la volonté du chef de l’état d’assainir ce corps d’élite ou on entre pour protéger le citoyen et non pour se faire de l’argent », précise Alexis Thambwe.

« Ces ordonnances démontrent très clairement la volonté de changer les choses. Je vais très prochainement proposer un projet de loi sur le statut du magistrat pour empêcher que des aventuriers intègrent la magistrature ».

La seule règle de présence dans la magistrature est de dire le droit, « ces ordonnances sont aussi un avertissement à ceux qui y sont encore de marcher droit », prévient le ministre de la justice.

Alexis Thambwe Mwamba avait déploré il y a quelques mois la présence dans la magistrature de personnes qui n’en avaient pas qualité. Il avait annoncé la création d’une commission ad hoc pour les limoger de ce « corps d’élite » de la justice congolaise.

Par Christian Lusakueno, TOP CONGO FM

Vous pouvez télécharger le programme ici :

Assainissement dans la magistrature

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD