EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC: Agriculture, énergie, infrastructures…: la BAD a la rescousse du gouvernement congolais

Article

L’assurance de venir en aide au gouvernement est du Président de cette institution financière panafricaine. Dans une interview accordée à CAS-INFO, à l’occasion de son séjour au Sud-kivu, le nigérian Adesina Akinwumi a réaffirmé la pleine volonté d’appuyer absolument la RDC, un pays qu’il dit aimer avec son chef, Felix Tshisekedi.

À l’en croire, c’est depuis son accession à la magistrature suprême que la Banque africaine de développement a jugé utile de soutenir des projets de développement dans ce pays.

Dans le lot des programmes susceptibles d’être financés, Adesina cite la quetion de fourniture de l’électricité. Selon lui, la BAD tient à éclairer encore davantage l’Afrique à partir de la RDC par la production de quinze mille huit cent mégawatts dans le cadre du projet Inga 3.

À côté de cet aspect de l’énergie électrique, il y a la construction d’un pont ferroviaire et routier qui devra relier le Congo Kinshasa et son voisin, le Congo Brazzaville.
Et pour ce faire, huit cent millions de dollars sont déjà mobilisés par la BAD et Africa 50 dans l’idée que cela pourra activer les échanges commerciaux.

D’après le président de cette banque, le projet d’infrastructures routières est l’une de ses priorités. C’est pourquoi, elle décide de financer la construction de 100 kilomètres des routes asphaltées au sud-kivu. Sans en dire plus, il est signalé que les travaux devront commencer en cette année. Ce projet serait le fruit de plaidoyer du directeur de cabinet du chef de l’État, affirment des sources proches de Vital Kamerhe.

En ce moment où le débat sur l’agriculture gagne du terrain au sud-kivu avec l’inauguration d’un laboratoire moderne de transformation gricole, Dr Adesina précise que son son institution va devoir financer la création des zones agro-industrielles. Ceci, dans l’objectif de faire en sorte que le secteur agricole soit créateur des richesses pour la RDC.

C’est de cette manière, ajoute notre source, que l’immense potentiel agricole du pays pourrait être libéré. C’est la clef de voûte de la mise en oeuvre de la vision de Felix Tshisekedi à combattre la pauvreté, estime le patron de la BAD.

Cas Info

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC: Agriculture, énergie, infrastructures…: la BAD a la rescousse du gouvernement congolais

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD