EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Lubumbashi : au moins 5 morts après affrontements entre policiers et présumés miliciens Bakata Katanga

Article

Des tirs ont été entendus vendredi 11 octobre aux petites heures du matin aux environs du marché Zambia dans la commune de Rwashi à Lubumbashi. Certaines sources ont avancé un bilan de cinq morts parmi les assaillants.

Les assaillants sont passés par le quartier Kipanta et se dirigeaient vers le quartier Luwowoshi dans la commune annexe à Lubumbashi. Alertées, les autorités de la police y ont dépêché des éléments pour les contenir et les mettre hors d’état de nuire. Ils ont été appuyés par les Forces armées de la RDC. Il s’en est suivi des affrontements entre les deux parties.

Aux environs de 9h heures locales, certaines sources ont avancé un bilan de cinq morts parmi les assaillants et de plusieurs blessés par balles dans les rangs des forces de l’ordre. D’autres sources parlent de plusieurs morts et blessés de part et d’autre.

Certains blessés ont été admis à l’hôpital militaire de la Rwashi. Parmi eux, se trouve un élève, qui a reçu une balle perdue au pied droit au moment il était dans la parcelle familiale s’apprêtant à aller à l’école.

La vraie identité des assaillants n’est pas connue. Déjà, Kyungu Mutanga Gédéon, leader des Bakata Katanga, dit n’est pas être impliqué dans ces évènements. Une source de la police renseigne que l’identité sera connue après l’interrogatoire de ceux d’entre eux qui ont été arrêtés.

Ces accrochages ont perturbé les activités scolaires et commerciales dans une partie de la commune de la Rwashi.

Les forces de l’ordre poursuivaient encore en début d’après-midi les assaillants dans la brousse environnante, où ils se sont retranchés. Pour rassurer la population de ce quartier, le ministre provincial de l’intérieur a tenu un meeting demandant à la population locale de garder son calme ; la situation étant sous contrôle.

Radio Okapi

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Lubumbashi : au moins 5 morts après affrontements entre policiers et présumés miliciens Bakata Katanga

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD