EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Face à la résistance au changement, les parents d'élèves du Mont-Amba (UNIKIN) ont appelé les enseignants au respect de la constitution et de s'aligner sur la volonté du Chef de l'Etat à rendre l'enseignement primaire gratuit

Article

L'article 43 de la constitution de la République Démocratique du Congo consacre l'enseignement primaire gratuit dans les établissements publics. Lors de sa campagne électorale, le Candidat à la présidentielle Félix TSHISEKEDI avait promis de faire respecter cette disposition constitutionnelle en rendant l'enseignement au niveau primaire gratuit s'il était élu Président de la République.

Après sa victoire à la présidentielle, le Chef de l'Etat Félix TSHISEKEDI a annoncé que l'enseignement primaire sera gratuit sur l'ensemble du territoire national et que les salaires des enseignants ont été revus à la hausse (245 USD/enseignant/mois).

Dans plus 85 % d'écoles de la RDC, la gratuité est effective, mais il se pose quelques problèmes dans certaines écoles comme le Mont-Amba, Boboto, etc.

La réunion des parents avec les enseignants du Mont-Amba se tient en ce moment (dimanche 13 octobre 2019) dans un climat de tension. Pour les parents, il n'y a rien à négocier, l'Etat a pris l'engagement de payer les enseignants et ça ne sert à rien de chercher à violer la constitution de la République. Pour les enseignants et le Comité des parents, il faut que les parents continuent à payer, la tension reste très vive et les parents ont appelé à la démission du Comité des parents.

Une participante à la réunion a affirmé ceci: "le combat ici au Mont-Amba oppose ceux qui veulent le changement et ceux qui résistent au progrès. La politique a pris le dessus sur la formation des enfants."

Une commission du Ministère de l'EPS est attendue au Mont-Amba demain lundi pour décanter la situation et permettre un bon déroulement des enseignements.

La Rédaction, le 13 octobre 2019

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Face à la résistance au changement, les parents d'élèves du Mont-Amba (UNIKIN) ont appelé les enseignants au respect de la constitution et de s'aligner sur la volonté du Chef de l'Etat à rendre l'enseignement primaire gratuit

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD