EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

La société civile de la province du Kwango appelle le gouvernement à appliquer les résolutions de la table ronde sur les zébus

Article

Les vaches en provenance de Kalemie et qui se sont installées dans les provinces du Kwango et du Kwilu deviennent une source de tensions.

Les habitants de la province du Kwango, représentés par leurs notables, demandent au gouvernement, à travers le ministère de l’Économie ainsi qu’au président de l’Assemblée Nationale d’exécuter les mesures qui ont été prises lors de la table ronde sur l’évacuation des vaches dans les provinces du Kwango et Kwilu.

Les notables et représentants de chefs coutumiers du secteur de Bukanga Lonzo ont, dans une déclaration, recommandé au président de l’Assemblée nationale de veiller afin que les résolutions qui concernent le Kwango soient appliquées.

“Nous exigeons que le gouvernement récupère les vaches qu’il devrait déjà acheter depuis 30 jours et de les acheminer en N’sele comme promis ou de les distribuer dans les orphelinats, home de vieillards et d’étudiants, prisons ou hôpitaux», a déclaré Emile Yimbu, porte-parole de la société civile du Kwango.

La société civile du Kwango promet d’agir si les mesures ne sont pas exécutées.

«Nous comptons déjà neuf personnes tuées par balle tout récemment à Bukanga Lonzo. Nous demandons au gouvernement et au président de l’Assemblée Nationale d’exécuter les mesures qui ont été prises lors de la table ronde sinon, nous, société civile, de la province du Kwango allons demander à notre population de se prendre en charge (…) Les neuf morts enregistrés sont déjà suffisants. Il est temps que le gouvernement et l’Assemblée nationale mettent en œuvre ce qui a été promis, sinon nous allons passer à l’acte », a-t-il ajouté.

Le gouvernement de la RDC avait réagi suite aux inquiétudes exprimées par la société civile du Kwango sur l’afflux des nouveaux éleveurs et leurs troupeaux des zébus venus de l’Est du pays. Les habitants craignent également d’être dépossédés de leurs terres.

Lors de l’ouverture de la session parlementaire le 15 mars dernier, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, avait annoncé qu’une conférence-débat devrait avoir lieu à la chambre basse sur la problématique des éleveurs et vaches dans l’ex-Bandundu pour, disait-il, avoir un seul point de vue sur ce dossier qui avait divisé les députés au cours des vacances parlementaires.

ACTUALITE.CD

Vous pouvez télécharger le programme ici :

La société civile de la province du Kwango appelle le gouvernement à appliquer les résolutions de la table ronde sur les zébus

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD