EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Université de Kikwit : détournement de plus de 80 millions de Francs Congolais par le Comité de gestion de cet établissement

Article

Dans une correspondance datée du 17 octobre 2019 adressée à Son Excellence Monsieur le Ministre de l'ESU dont les copies ont été réservées à leurs Excellences Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat et le Premier Ministre, et au aussi à Madame le Secrétaire Général à l'ESU, à Monseigneur le Président du Conseil d'Administration de l'ESU, au Gouverneur de la Province du Kwilu ainsi qu'au Maire de la Ville de Kikwit, le Corps académique de l'Université de Kikwit accuse le Comité de gestion de cet établissement dirigé par le Professeur Masens, Recteur, d'avoir détourné 61 millions de Fc (première tranche) et 29 millions de Fc (deuxième tranche), soit un total de près de 90 millions de manque à gagner que l'Etat congolais à verser à cette université.

Le Corps académique tout comme le personnel scientifique et administratif sollicite l'implication du Ministre de l'ESU pour que les coupables de ce détournement (Comité de gestion) soient punis conformément à la loi.

Le lundi 21 octobre 2019, le CLC avait organisé une marche contre le détournement, la corruption et autres antivaleurs qui rongent la RDC. Dans la plupart de cas, les détournements de deniers publics sont orchestrés par les gens ayant un niveau intellectuel apparemment élevé. Lorsque les Professeurs d'université sont très plongés dans la médiocrité, il y a lieu de se s'interroger sur ce que la RDC doit devenir dans un avenir proche. L'impunité a atteint des proportions inacceptables et si rien n'est fait, le pays restera très pauvre. La justice élève la nation dit-on, lorsque l'Université qui est censée former l'élite de demain est dans la corruption et le détournement, alors la société est appelée à disparaitre.

Beaucoup de cas de détournements de manque à gagner payer aux établissements par le Gouvernement sont dénoncés dans plusieurs provinces de la RDC, mais les autorités habilitées à sanctionner ces antivaleurs semblent laisser cette hémorragie se poursuivre normalement.

La Ministre de l'ESU Thomas Luhaka est mis devant ses responsabilités : punir les détourneurs ou laisser les criminels continuer à saper l'honneur et l'image de l'enseignement supérieur de la RDC, c'est un choix à faire.

La République Démocratique du Congo est victime de la médiocrité de ses filles et fils, comment peut-on expliquer que l'argent destiné à la paie du personnel, soit détourné par des individus sans foi ni loi et la justice reste silencieuse? Pendant que des millions de familles sont plongées dans la pauvreté extrême, ceux qui sont appelés à changer la vie des gens se comportent comme des vulgaires qui ne pensent qu'à leurs ventres.

Aucune société à travers le monde ne peut se développer dans l'impunité.

Pour le Comité de Rédaction, Pierre Nkangu, le 23 octobre 2019

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Université de Kikwit : détournement de plus de 80 millions de Francs Congolais par le Comité de gestion de cet établissement

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD