EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : Facebook a démantelé un vaste réseau de désinformation

Article

Facebook a démantelé une opération de désinformation menée à partir de la Russie dans plusieurs pays d’Afrique, dont la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo ou encore le Cameroun, a indiqué le premier réseau social au monde mercredi.

Les comptes, pages et groupes concernés, présents sur Facebook mais aussi sur Instagram, étaient liés « à des entités associées » à un proche de Vladimir Poutine, Evgueni Prighozine, déjà accusé d’avoir animé la campagne anti-Clinton et pro-Trump aux Etats-Unis en 2016 depuis l’Agence de recherche sur l’internet (Internet Research Agency) basée à Saint-Pétersbourg.

M. Prigojine finance aussi le groupe Wagner, une entreprise de sécurité qui déploie des mercenaires en Afrique et dont le nom a été évoqué notamment dans le meurtre de trois journalistes russes en Centrafrique.
L’annonce de la suppression de ces comptes liés au pouvoir à Moscou vient quelques jours seulement après un sommet Russie-Afrique organisé à Sotchi, qui a confirmé les ambitions grandissantes de Vladimir Poutine dans un continent où Chinois et Occidentaux courtisent les dirigeants de longue date.
Outre la Côte d’Ivoire et la RDC, Madagascar, le Mozambique, la Centrafrique, le Cameroun, le Soudan et la Libye étaient également visés.

Au total, Facebook a éliminé 35 comptes sur son réseau, 53 pages, sept groupes et cinq comptes Instagram.

Les gens responsables de la manipulation ont utilisé une combinaison de faux comptes et de comptes authentiques appartenant à habitants de Madagascar et du Mozambique.

Les contenus se concentraient sur des informations internationales et locales, y compris des thèmes comme la politique de Moscou sur le continent africain, mais aussi les élections à Madagascar et au Mozambique ou encore des critiques de la politique des Etats-Unis et de la France dans la région.

Quelque 475.000 comptes suivaient un ou plusieurs des comptes ou pages supprimés. Environ 450 personnes étaient membres d’un ou de plusieurs des groupes et environ 650 suivaient un ou plusieurs des comptes Instagram incriminés.

Les opérateurs ont dépensé 77.000 dollars en publicité sur Facebook et payé en dollar.

La première publicité est apparue en avril 2018 et la plus récente date d’octobre 2019.

« Nous avons découvert ces activités dans le cadre de nos enquêtes internes sur des opérations liées à la Russie envers l’Afrique », a indiqué Facebook.

Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : Facebook a démantelé un vaste réseau de désinformation

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD