EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDCongo: rappel de l’ambassadeur de Kabila à l’ONU

Article

La ministre congolaise des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a mis un terme aux fonctions de l’ambassadeur Ignace Gata Mavinga comme représentant permanent de la République démocratique du Congo (RDC) auprès de l’ONU, rapporte mercredi la presse kinoise. « J’ai l’honneur de vous saluer et de vous informer que le gouvernement de la République démocratique du Congo a décidé de mettre un terme aux fonctions de monsieur Ignace Gata Mavinga Wa Lufuta en qualité de représentant permanent de la RDC auprès des Nations unies et l’a rappelé définitivement au pays », écrit la ministre dans une lettre adressée lundi au chargé d’affaires de la RDC à New York, en lui demandant de communiquer cette nouvelle à l’ONU.

Mme Nzeza ne fournit aucune raison pour ce rappel définitif d’un ambassadeur en poste depuis sept ans et âgé de 70 ans. Cet ancien vice-ministre des Affaires étrangères (2007-2012) avait été nommé à New York par le régime de l’ancien président Joseph Kabila, dont il est considéré comme un proche, selon le média en ligne Actualité.cd.

Mais selon des sources diplomatiques, citées par le site d’information 7sur7.cd, il est reproché à M. Gata d’avoir voté à l’ONU en faveur de la Chine. Un vote conforme à l’option levée par la RDC alors sous Joseph Kabila de soutenir la Chine au conseil des droits de l’homme.

Les Etats-Unis, avec qui le président Tshisekedi a signé un « partenariat privilégié pour la paix et la prospérité » et qui sont en froid avec la Chine à cause des tensions commerciales, auraient fait pression sur Kinshasa pour obtenir la tête de M. Gata.

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit aussi renouveler le 19 décembre prochain le mandat de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco).

Le Front commun pour le Congo (FCC, la vaste plate-forme dirigée par l’ex-président Kabila) a réclamé la semaine dernière un calendrier de retrait des troupes de la Monusco, dont la force compte 16.000 Casques bleus et le budget annuel avoisine le milliard de dollars. L’ONU est présente militairement en RDC depuis une vingtaine d’années.

Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDCongo: rappel de l’ambassadeur de Kabila à l’ONU

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD