EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Face à l’expansion du conflit dans la région du Sahel et les effets du changement climatique, la situation sécuritaire et alimentaire demeure extrêmement difficile et tragique (ONU)

Article

Le chef de l’ONU a exprimé mardi sa préoccupation concernant la situation sécuritaire et humanitaire dans la région du Sahel.

« Je crois que l’on fait face dans la région du Sahel à une situation extrêmement difficile et extrêmement tragique », a déclaré mardi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, lors d’une conférence de presse à Genève, en marge du Forum mondial sur les réfugiés.

La région du Sahel - en particulier le Mali, le Niger et le Burkina Faso -, est désormais visée par des attaques de plus en plus répétées, ciblés et meurtriers de groupes djihadistes. La région est également confrontée aux conséquences du changement climatique qui a aggravé « le rapport traditionnel entre éleveurs, en général peuls, et agriculteurs », mais aussi entre groupes ethniques et religieux différents, créant ainsi un contexte aggravant les conflits et facilitant l’implantation du terrorisme. Une situation qui s’est traduit nature