EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Albert Yuma auditionné pendant plusieurs heures par la justice congolaise

Article

Le tout-puissant dirigeant de la Gécamines, Albert Yuma a passé plusieurs heures ce samedi en audition par les services de la justice congolaise, rapportent des sources concordantes à POLTIICO.CD.

Le président du Conseil d’Administration de la Gécamines a été entendu depuis 10h à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, quittant les bâtiments de cette juridiction trois heures plus tard ce samedi, rapporte une source judiciaire à POLITICO.CD.

Des proches d’Albert Yuma ont également confirmé cette information, refusant de fournir de plus amples détails à POLITICO.CD. “Albert Yuma est sorti en homme libre, mais il est toujours interdit de quitter le pays“, affirme une autre source judiciaire.

Le minier national, la Gécamines, est dans la tourmente, plongé dans une sombre affaire de dette et des soupçons de blanchiment. L’Affaire débute en octobre 2017. La Gécamines encaisse un prêt de 128 millions d’euros provenant de la société Fleurette Mumi, qui appartient à l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, proche de l’ancien président Joseph Kabila. Fin 2017, M. Gertler et ses sociétés sont sanctionnés par le Trésor américain. Quand la créance arrive à échéance, la Gécamines refuse de la payer. Car entre-temps, c’est la société Ventora qui la réclame. Ventora qui se présente comme appartenant à Dan Gertler, en remplacement de la société… Fleurette Mumi.

Pour l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), Fleurette MUMI est une société du groupe Dan Getler, incorporée et ayant son siège social dans un paradis fiscal (Iles-Vierges Britanniques). Elle souligne aussi que la société n’est ni une banque, ni un établissement de crédit, n’exploite aucune activité productive et surtout est identifiée mondialement comme exploitant des activités illicites.

Dans un communiqué lu à la télévision nationale, le Chef de l’État congolais, par la voix de son porte-parole Kasongo Mwema a soulevé “la gravité de cette affaire”, que des ONG de la société civile qualifient de blanchiment d’argent et qui impliquerait plusieurs responsables de la Gécamines. Félix Tshisekedi dit suivre de près ce dossier et apporte tout son soutien à la Justice congolaise, afin que toute la lumière soit faite.

Politico cd

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Albert Yuma auditionné pendant plusieurs heures par la justice congolaise

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD