EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Année des sages-femmes et du personnel infirmier : l’ONU encourage à en recruter beaucoup plus

Article

Le monde aura besoin de neuf millions de sages-femmes et d’infirmier(e)s supplémentaires pour concrétiser l’engagement pris par les Etats de réaliser la couverture sanitaire universelle à l’horizon 2030, prévient l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pour cette raison, l'agence onusienne et ses partenaires utiliseront l'année 2020 pour plaider en faveur d'un investissement accru dans ces professionnels de santé essentiels.

L'Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier marque le bicentenaire de la naissance de Florence Nightingale, fondatrice des soins infirmiers modernes.

« Les sages-femmes et le personnel infirmier sont la colonne vertébrale de tous les systèmes de santé : en 2020, nous appelons tous les pays à investir dans les effectifs de sages-femmes et d’infirmier(e)s dans le cadre de leur engagement en faveur de la santé pour tous », a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.

Les sages-femmes et le personnel infirmier consacrent leur vie à prendre soin des mères et des enfants, à sauver des vies par la vaccination et les conseils en matière de santé, à s’occuper des personnes âgées, et plus globalement à répondre chaque jour aux besoins de santé essentiels. Ces professionnels sont souvent le premier, voire le seul, recours pour se faire soigner dans leur communauté.

« J’ai de la gratitude pour les sages-femmes et les infirmier(e)s qui contribuent à faire progresser partout dans le monde la santé pour tous », a souligné Elizabeth Iro, Infirmière-Admnistratice en chef de l’OMS.

22 millions d'infirmier(e)s et 2 millions de sages-femmes dans le monde
Actuellement, il y a 22 millions d'infirmier(e)s et deux millions de sages-femmes dans le monde, ce qui représente la moitié du personnel de santé mondial, selon l'OMS.

Cependant, le monde a besoin de 18 millions d'agents de santé supplémentaires - dont environ la moitié sont des infirmier(e)s et des sages-femmes - pour réaliser la couverture sanitaire universelle avant la fin de la décennie, conformément à l'engagement pris par les dirigeants mondiaux lors d'une réunion des Nations Unies en septembre 2019.

Les principaux domaines d'investissement comprennent l'embauche d'infirmier(e)s spécialisés, la place des sages-femmes et des infirmier(e)s au cœur des soins de santé primaires et le soutien dont ils ont besoin dans la promotion de la santé et la prévention des maladies.

C’est en Asie du Sud-Est et en Afrique que les besoins sont les plus criants. À l’échelle mondiale, 70% des personnels de santé et des travailleurs sociaux sont des femmes, contre 41% tous secteurs d’emploi confondus.

ONU INFO

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Année des sages-femmes et du personnel infirmier : l’ONU encourage à en recruter beaucoup plus

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD