EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : L'élan de solidarité de la société Angel Cosmetics envers les sinistrés des pluies diluviennes atteint plus de 4000 ménages à Kinshasa

Article

En collaboration avec Caritas Kinshasa, la société Angel Cosmetics a poursuivi et clôturé ce vendredi 03 janvier 2020, la première phase de son action sociale de distribution des vivres et non-vivres aux ménages sinistrés des dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Kinshasa et aux autres vulnérables. Deux sites étaient ainsi concernés par cette opération visant à permettre aux bénéficiaires de bien passer cette période festivités de fin d'année 2019 et de début de l'année 2020.

Il s'agit pour le premier, de l'Hôpital général de référence de la Rive (dans la zone de santé de Binza Ozone), situé au bord du majestueux fleuve Congo, au n°1 de l'avenue du Tourisme, quartier Kinsuka dans la commune de Ngaliema. Ici, les biens ont été remis aux malades et à l'hôpital qui était inondé par le fleuve.

Au-moins 225 ménages sinistrés ont bénéficié de ce lot de vivres et non-vivres, don de la société Angel Cosmetics. Ajoutez à ce nombre une cinquantaine de malades internés, car l'Hôpital de la Rive qui compte également en son sein une unité de prise en charge de la lèpre, comporte deux parties: l'hospitalisation et le camp des malades.

Comme partout où Angel Cosmetics et Caritas Kinshasa ont déjà distribué des vivres et non-vivres dans le cadre de cette première phase de leur partenariat (Kingabwa, Makala, Selembao et Bumbu), ce lot était composé entre autres des matelas, des sceaux, assiettes, gobelets et autres objets en plastiques, des savons en dur comme en poussière et autres produits manufacturés par Angel Cosmetics (dont des anti-moustiques, des tartines, etc.), des produits et denrées alimentaires (sacs de riz et de haricot, sel, huile végétale, boîtes de conserves, etc.), et autres...

Tous ces biens ont été réceptionnés par le médecin directeur de l'Hôpital de la Rive, Dr Adolphe Mazez Kabey. Ce dernier a remercié la société Angel Cosmetics pour ce don de solidarité, et il a surtout rassuré de bien gérer le partage de ces biens aux différents bénéficiaires de manière équitable.

"Ce don est le bienvenu. Ça vient au moment opportun parce que nos malades, nos pensionnaires sont pour la plupart des cas sociaux. Et en plus de ça ils ont connu des cas de sinistre et ils sont dans le besoin. Voilà pourquoi je dis que ce don est venu au moment opportun et nous remercions la société Angel Cosmetics, Caritas et l'Archevêque de Kinshasa. Nous leur disons merci. Nous leur demandons de penser souvent à nos pensionnaires", a-t-il déclaré dans une interview accordée à la presse.

Et d'ajouter: "Ce don nous va droit au coeur et nous sommes très contents de cette action sociale... En gros, les articles que nous avons reçus, il y a tout ce qu'on peut utiliser dans le cadre des soins corporels et aussi quelques effets pour l'alimentation. Donc, ils nous ont amenés des histoires qui nous ont satisfaits parce qu'après le sinistre, on se retrouve dans un monde mal propre et aussi dans un endroit où il n'y a pas assez pour se nourrir. Ce don vient à un moment très opportun".

Au secours des sinistrés de la rivière Makelele

Le deuxième site qui a complètement bouclé cette série de distributions des dons de solidarité d'Angel Cosmetics, c'est la paroisse catholique Saint Michel de la commune de Bandalungwa au quartier Bisengo. Sur place, les mêmes vivres et non-vivres distribués partout étaient remis aux sinistrés victimes des inondations provoquées par la rivière Makelele (au moins 1.260 ménages).

Ces biens étaient réceptionnés par le responsable de la commission Caritas de la Paroisse Saint Michel, M. Noël Ebengo. Celui-ci prenant la parole, n'a pas eu d'autres mots que de remercier la société donatrice Angel Cosmetics qui a agit à travers Caritas Kinshasa, d'avoir pensé aux sinistrés de sa paroisse. Son voeu est que ce partenariat puisse continuer pour le bien-être des vulnérables.

Partout où il est passé pour procéder à la distribution de ces vivres et non-vivres aux sinistrés et autres vulnérables de la part de la société Angel Cosmetics, à travers les communes de Kinshasa, l'Abbé Bienvenu Masunga, Directeur de Caritas Kinshasa, a toujours expliqué aux bénéficiaires le contexte de la remise de ces dons de solidarité. Puis il les a appelés à une gestion transparente de ces vivres et non-vivres.

Il a surtout insisté sur le fait que ces dons sont à distribuer équitablement à tous les ménages sinistrés sans distinction, pas seulement aux fidèles catholiques, même à ceux d'autres confessions. C'est le même message qu'il a répercuté dans ces deux derniers sites (de la première phase) de l'Hôpital de la Rive et de la paroisse Saint Michel de Bandal.

"Tout est bien qui finit bien. Nous sommes arrivés à la fin de notre opération. La mission que la société Angel Cosmetics nous avait confiée était de distribuer des vivres et non-vivres à des ménages sinistrés. Aujourd'hui c'était le dernier jour pour la première phase en 2019. Nous attendons maintenant entamer la deuxième phase. Nous allons faire la planification avec Angel Cosmetics de cette deuxième phase pour l'année qui commence 2020", a déclaré à la presse l'Abbé Bienvenu Masunga. Il n'a pas oublié de remercier la presse associée à cette activité, grâce à qui, a-t-il affirmé, "aujourd'hui la Caritas Kinshasa est très sollicitée par plusieurs nouveaux partenaires".

Il a aussi indiqué que pour cette premiere série, près de 4.000 ménages sinistrés et autres vulnérables ont bénéficié des dons de solidarité de la société Angel Cosmetics à ses consommateurs, sous l'accompagnement de Caritas Kinshasa.

Contexte de l'action

Cette action sociale rentre dans le cadre du nouveau partenariat qui se construit désormais entre la société Angel Cosmetics et Caritas Kinshasa.

Ainsi, un premier lot de ces dons considérables, des vivres et non-vivres ont été distribués, le mardi 24 décembre 2019, à trois sites de Kingabwa dans la commune de Limete, notamment aux hospices des vieillards des paroisses catholiques Saint Achille Kiwanuka (Bolingo) au quartier Madrandele et Saint Kizito au quartier Mbamu (Point chaud), hébergeant chacun 35 pensionnaires internes et s'occupant chacun d'une centaine de vulnérables externes, ainsi qu'à plus de 2.000 ménages du quartier Ndanu.

Pour le deuxième lot, la société Angel Cosmetics, en collaboration avec Caritas Kinshasa, a encore remis, le vendredi 27 décembre dernier, ces mêmes dons considérables en vivres et non-vivres, à plus ou moins 1.760 ménages sinistrés des dernières pluies dans les communes de Makala, Selembao et Bumbu (5 sites).

Ces distributions ont eu lieu dans les paroisses Saint Mathias (plus de 300 ménages), Sainte Claire (plus de 172 ménages) et Sainte Christine dans la commune de Makala. Puis dans la paroisse Kristu Molobeli (plus de 120 ménages sinistrés) au quartier Kalunga dans la commune de Selembao, et dans la paroisse Saint Antoine de Padoue (plus de 200 ménages) dans la commune de Bumbu.

La société Angel Cosmetics dit être une entreprise citoyenne qui veut se rapprocher de ses consommateurs à travers ces dons de solidarité. Elle a une gamme de plus de 500 produits. Elle s'est jointe à Caritas Kinshasa pour assister des personnes vulnérables et sinistrées des dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Kinshasa au mois de décembre 2019.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : L'élan de solidarité de la société Angel Cosmetics envers les sinistrés des pluies diluviennes atteint plus de 4000 ménages à Kinshasa

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD