EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Ebola en RDC: début de la seconde phase de la vaccination avec le vaccin de Janssen Pharmaceutica

Article

Le coordonnateur de la riposte contre la maladie à virus Ebola (MVE), qui sévit dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis près d’un an et demi, le professeur Jean-Jacques Muyembe, a donné le coup d’envoi de la seconde phase de la vaccination avec un produit fabriqué par le laboratoire belge Janssen Pharmaceutica, rapporte mardi la presse locale. Le Pr Muyembe a reçu sa deuxième dose de vaccin Ad26.ZEBOV/MVA-BN lundi au centre de santé Kimuti de Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est), la plus touchée par l’épidémie.

« Je viens de prendre ma deuxième dose. Je parle, je marche et je n’ai aucun problème. Je n’ai ni douleurs, ni démangeaisons et je ne ressens aucun effet secondaire (…). Je pense que beaucoup de personnes viendront encore se faire vacciner pour se protéger contre la maladie à Virus Ebola », a-t-il expliqué, selon le site d’information en ligne Actualité.cd.

Le virologue congolais a à cette occasion invité la population de la ville de Goma et celle de toutes les provinces touchées par l’épidémie à continuer à se faire vacciner afin d’arrêter la chaîne de propagation de ce virus en RDC et dans les pays voisins.

« Toutes les autres personnes qui se sont déjà fait vacciner comme moi pour la première dose devront déjà retourner à l’un des sites de vaccination (…) pour recevoir leur deuxième dose », a ajouté le professeur Muyembe.

Cette deuxième dose complète la première afin de renforcer la réponse immunitaire. C’est à la suite de la deuxième dose, administrée 56 jours après la première, que l’augmentation substantielle de la réponse en anticorps se développe.

Ce deuxième vaccin est produit par Janssen Pharmaceutica, filiale du groupe américain Johnson & Johnson installée à Beerse (province d’Anvers). Il avait été introduit en RDC en novembre dernier après une polémique qui avait notamment entraîné la démission du ministre congolais de la Santé, le Dr Oly « Jim » Ilunga Kalenga. Il vient en complément du premier vaccin, le rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe américain Merck Sharp and Dohme.

L’actuelle épidémie d’Ebola a tué en tout 2.237 personnes depuis son début, en août 2018. C’est la dixième sur le sol congolais depuis 1976 et la deuxième la plus grave de l’histoire après celle qui a fait quelque 11.000 morts en Afrique de l’Ouest en 2014. Elle a été déclarée « urgence de santé publique de portée internationale » par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) fin juillet dernier.
Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Ebola en RDC: début de la seconde phase de la vaccination avec le vaccin de Janssen Pharmaceutica

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD