EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : Voici les 7 faits recensés par l’ACAJ illustrant l’antagonisme entre le FCC et CACH au sein du gouvernement

Article

L’ONG ACAJ (Association congolaise pour l’accès à la justice) vient de publier un rapport sur la gouvernance de la coalition au pouvoir FCC-CACH à l’occasion de l’An 1 de l’alternance démocratique.

Dans ce rapport intitulé « Alternance politique en RDC : « De la lueur au leurre d’une coalition FCC-CACH contre-nature », l’ACAF relève 7 faits qui illustrent l’antagonisme entre les deux partenaires en coalition et qui entravent la bonne gouvernance au sein du gouvernement Ilunkamba.

Selon l’ACAJ, « à travers ces dossiers, il s’observe une véritable guerre de tranchées entre le FCC-CACH, pourtant partenaires dans la coalition gouvernementale ».

« Constitué au terme d’un processus laborieux et à la limite ésotérique, le Gouvernement présente l’image d’une marqueterie où les membres sont plus inféodés au diktat de leurs partis politiques et regroupements politiques qu’aux impératifs d’intérêt général », note cette ONG dans son rapport avant de citer les 7 faits suivants qui illustrent cet antagonisme :

(i) Le refus du Ministre de la Défense (FCC) d’accompagner le Chef de l’Etat (CACH) lors de sa visite officielle au Royaume de Belgique où il était prévu notamment la signature d’un protocole d’accord sur la coopération militaire entre les deux Etats. Des sources non contredites à ce jour indiquent que ledit Ministre aurait affiché cette attitude à la demande de la hiérarchie du FCC ;
(ii) Le refus du Ministre du Portefeuille d’exécuter les ordonnances présidentielles portant nomination des nouvelles équipes dirigeantes de la Gécamines et de la SNCC8 ;
(iii) La guéguerre indécente qui oppose le Ministre de la Justice à celui des Affaires Foncières à l’occasion de l’exécution d’une décision judiciaire relative au règlement d’un conflit parcellaire entre un dignitaire du FCC et un opérateur politique proche de CACH9.
(iv) La menace que font peser certains cadres de FCC sur la stabilité et le fonctionnement du Gouvernement à la suite de l’instruction pénale ouverte à l’encontre du staff dirigeant de la Gécamines en rapport avec l’accord de prêt portant sur la somme de Euros 200 millions, signé avec la somme la société Fleurette Mumi Holdings Ltd.
(v) Le rappel définitif des Ambassadeurs de la RD Congo auprès des Nations-Unies à New-York et auprès des Institutions spécialisées des Nations-Unies à Genève, accusés d’avoir soutenu la déclaration de la Chine quant à ses efforts pour combattre le terrorisme et l’extrémisme religieux dans la province de Xinjiang. Ce soutien décidé par le gouvernement intérimaire contrarie la politique étrangère actuelle de la RD Congo, telle que voulue par le nouveau Gouvernement. Cette décision de rappel des hauts fonctionnaires précités n’a pas enchanté le FCC dont ils sont membres. Et pourtant, selon toute logique, les membres de la coalition gouvernementale sont supposés partager les mêmes orientations sur la politique étrangère du pays.
(vi) La cacophonie au sein du gouvernement à la suite respectivement (i) de la « réhabilitation », par le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, du Gouverneur de la province du Kongo-Central, soupçonné d’être l’auteur intellectuel du scandale sexuel concernant le vice-gouverneur de la même province ;
(vii) de la désignation par le Premier ministre du Vice-premier ministre en charge de la Justice pour présider la commission ad hoc mise en place, à la demande du Conseil des ministres, en vue de réfléchir et proposer des solutions sur la récurrence de destitution des Gouverneurs de province par les assemblées provinciales.
ACAJ est une organisation non gouvernementale et apolitique créée en septembre 2011. Elle compte actuellement 55 membres à part entière (hommes et femmes), dont la majorité sont des juristes. L'ACAJ travaille pour la promotion et la défense des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de Droit.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : Voici les 7 faits recensés par l’ACAJ illustrant l’antagonisme entre le FCC et CACH au sein du gouvernement

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD