EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC: Tshisekedi prendra ses « prérogatives constitutionnelles en cas d’obstruction de son action, d’où qu’elle vienne, si on l’y poussait »

Article

Félix Tshisekedi s’est montré ferme face au gouvernement par rapport à la fidélité qu’il attend de lui. Au cours de la 18ème Réunion du Conseil des Ministres tenue ce vendredi, le Président de la République a réitéré sa position selon laquelle il ne laissera personne entraver, par diverses manœuvres, la concrétisation de l’aspiration du peuple congolais au changement.

D’après le compte rendu de la réunion, il a indiqué qu’il n’hésitera donc pas à prendre ses responsabilités, dans le cadre de ses prérogatives constitutionnelles en cas d’obstruction de son action, d’où qu’elle vienne, si on l’y poussait. Bien avant lui, les députés de Cap pour le Changement (CACH) avaient réagi à la communication de Jeanine Mabunda.

Pour eux, la présidente de l’Assemblée nationale, a tenu «des propos irresponsables, irrespectueux, inappropriés, outrageants à l’égard de Félix Tshisekedi». Dans sa communication face aux ministres, le Président de la République a néanmoins invité les uns et les autres à la retenue dans les propos, au respect des institutions et à la sincérité dans l’accomplissement de ses missions.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC: Tshisekedi prendra ses « prérogatives constitutionnelles en cas d’obstruction de son action, d’où qu’elle vienne, si on l’y poussait »

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD