EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le Premier ministre rassure les gouverneurs de provinces sur la rétrocession et leurs frais de fonctionnement

Article

Les gouverneurs des provinces de la RDC ont exposé auprès du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, ce lundi 17 février à l'immeuble du gouvernement à Kinshasa, les difficultés de fonctionnement qu'ils rencontrent. C'était en présence du ministre du Budget, Mayo Mambeke, du ministre en charge de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles, Azarias RUBERWA et du Ministre des Finances, Sele Yalaghuli.

A en croire, Richard Muyej, gouverneur du Lualaba, les difficultés liées au manque de rétrocession et frais de fonctionnement mais également à la mise en oeuvre rapide de la Caisse nationale de Péréquation, tourmentent le fonctionnement paisible des provinces.

"Depuis un certain temps, presqu'un semestre, il est très difficile de travailler en province. Les gouverneurs ont tenu à rencontrer le Premier ministre pour présenter leurs revendications. Ils ne reçoivent plus la rétrocession, ni les frais de fonctionnement encore moins les droits des ETD. Ils ne savent plus fonctionner. Ça fait longtemps qu'on a parlé de la caisse nationale de péréquation en provinces. Nous avons reçu les explications claires du Premier ministre, du VPM ministre du budget, du ministre des Finances et du ministre chargé de la décentralisation. Les raisons avancées sont tout à fait objectives. Et nous espérons que les solutions viendront progressivement. L'engagement a été ferme et nous attendons", a expliqué Richard Muyej.

Après échange avec le Premier ministre et les trois ministres ayant pris part à cette réunion, les gouverneurs des provinces ont dit repartir rassurés par le chef du gouvernement central sur des solutions qui viendront progressivement sur toutes les questions évoquées.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le Premier ministre rassure les gouverneurs de provinces sur la rétrocession et leurs frais de fonctionnement

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD