EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le gouvernement promet des mesures sévères contre les exonérations indues

Article

Le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a présidé, ce mardi 25 février à la primature, la réunion du comité de conjoncture économique à laquelle ont pris part Baudoin Mayo, ministre du Budget, Élysée Munembwe, ministre du plan, Jean-Lucien Bussa, ministre du Commerce extérieur, Willy Kitobo, ministre des Mines, Acacia Bandubola, ministre de l'Economie ainsi que Déogratias Mutombo, gouverneur de la Banque Centrale du Congo.

Le comité de conjoncture économique de ce mardi a examiné la situation économique du pays sur le plan interne et externe. Sur le plan interne, le gouvernement constate une perte énorme des recettes de l’État liées aux exonérations à tous les niveaux et une forte dépréciation du Franc congolais en faveur du dollar américain. De ce fait, le gouvernement promet des mesures sévères quant à ce.

« Sur le plan interne, nous avons noté que le taux de change bouge. Et les prix qui augmentent ne sont pas liés forcément à ce phénomène. La banque centrale a examiné en profondeur cette question ne lie pas les deux. Le gouvernement agir sur la parité pour maintenir stable le taux de change afin de mettre fin aux spéculations anticipatives malheureuses. La ministre de l’économie va dépêcher une mission pour examiner cette question de la hausse des prix. Nous avons également examiné un dossier très important sur les dérogations douanières et fiscales. Nous avons noté qu’il y a eu de pertes énormes des recettes de l’État liées aux exonérations à tous les niveaux. Et très prochainement, le gouvernement va annoncer des mesures quant à ce », a déclaré Baudoin Mayo Mambeke, VPM, ministre du budget.

Sur le plan international, le gouvernement constate des baisses des statistiques de production provoquées par l’épidémie du Coronavirus qui frappe la Chine, l’un des partenaires économiques principal de la RDC.

« Nous avons noté sur le plan international qu’il y a beaucoup d’incertitudes liées au Coronavirus. Il y a des baisses de statistiques de production. Nous devons prendre des dispositions pour cette situation qui ne manquera pas de se rejaillir sur notre économie parce que nous sommes dans un système mondiale qui est lié », explique Baudoin Mayo Mambeke.

Le premier ministre Ilunkamba a instauré chaque mardi de la semaine, une réunion dite du " Comité de conjoncture économique" qui analyse l'évolution de la situation économique du pays.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le gouvernement promet des mesures sévères contre les exonérations indues

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD