EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

"Sans l'amélioration du climat des affaires, ça sera difficile d'attirer les investisseurs britanniques en RDC", (Paul Arkwrigh)

Article

Le premier ministre S,ylvestre Ilunga Ilunkamba, a reçu en audience, ce Jeudi 27 févier à la Primature, le Chargé d'affaires du Royaume-Uni en RDC, Paul Arkwright. Les domaines de coopération qui intéressent les investisseurs britanniques ainsi que l’amélioration du climat des affaires en RDC ont été au cœur de l’entretien entre le diplomate britannique et le chef du gouvernement congolais. Il s’agit notamment de l'agriculture, des mines, des finances et les secteurs des services.

Pour le diplomate britannique, Paul Arkwright, sans l’amélioration du climat des affaires, il sera difficile à la RDC d’attirer les investisseurs de son pays.

« On a parlé de la politique, des programmes de réformes pour que le peuple voit un changement. C’est pour le changement que le peuple a voté. On a parlé du progrès en ce qui concerne la mise en œuvre du programme du gouvernement, du président et le soutien qu’apporte le Royaume-Uni à ce programme dans les domaines économique, sécuritaire et judiciaire. Il y a plusieurs secteurs dont nos investisseurs sont intéressés. Il y a l’agriculture, les finances, les secteurs des services et même le secteur minier et autres. On a parlé aussi de la nécessité d’améliorer le climat des affaires. Sans une amélioration du climat des affaires, ça sera difficile d’attirer les investisseurs britanniques en RDC. C’est très important d’avoir des réformes dans les systèmes fiscal, des taxes et de la bureaucratie », a dit Paul Arkwright.

La Grande Bretagne, à travers son Agence de Coopération DFID tient à accompagner le gouvernement congolais dans certaines réformes dans les secteurs économique, sécuritaire, politique et de Justice. Le Chef du gouvernement congolais a été également encouragé par le chargé d'affaires Britannique pour l'amélioration du climat des affaires en RDC et surtout le système de taxes. Et la Grande Bretagne affiche sa volonté d'accompagner le gouvernement congolais dans tous ces projets.


Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

"Sans l'amélioration du climat des affaires, ça sera difficile d'attirer les investisseurs britanniques en RDC", (Paul Arkwrigh)

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD