EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le gouvernement appelé à solliciter l’aide financière du FMI et de la Banque mondiale pour faire face aux impacts économiques du Coronavirus

Article

La RDC ne doit pas attendre la détection d’un premier cas confirmé au coronavirus pour commencer à chercher les fonds pour la riposte contre cette épidémie.

Le gouvernement de la République démocratique du Congo devrait déjà saisir la brèche tendue par le FMI et la Banque mondiale pour solliciter une aide financière de manière à renforcer son système sanitaire de première ligne dans les postes frontaliers dans la prévention du coronavirus mais aussi anticiper la baisse probable de ses recettes d’exportation du fait que la Chine est son premier partenaire économique.

Au cours d’une conférence commune entre la Directrice du FMI, Kristalina Georgieva, et le président de la Banque mondiale, David Malpass, les deux dirigeants ont réaffirmé leur disponibilité à aider les pays membres à faire face au coronavirus qui est devenu un combat mondial.

« Notre message collectif est le suivant : Le FMI est pleinement déterminé à venir en aide à ses pays membres, surtout les plus vulnérables ; Nous disposons d’outils pour ce faire, et Nous travaillons en étroite coopération avec nos partenaires », a dit Kristalina Georgieva au cours de cette conférence.

Le Fonds monétaire international dispose jusqu’à 50 milliards USD, dont 10 milliards spécialement pour les pays à faible revenu, destinés à aider les pays membres pour faire face aux effets de tous ordre de l’épidémie de coronavirus dans le monde.

« Pour les pays à faible revenu, nous disposons de financements d’urgence à décaissement rapide à hauteur de 10 milliards de dollars (50 % de la quote-part des pays membres admissibles) auxquels ils peuvent accéder sans avoir un programme à part entière avec le FMI », a dit la Directrice du FMI.

De son côté, la Banque mondiale a annoncé aussi la disponibilisation de 12 milliards USD pour aider les pays membres à faire face aux impacts négatifs du coronavirus. « Nous nous efforçons d'apporter une réponse rapide et modulable, basée sur les besoins des pays en développement, pour faire face à la propagation de COVID-19 », a déclaré David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale. « Cela comprend des financements d'urgence, des services de conseil et une assistance technique, basés sur les instruments et l'expertise existants du Groupe de la Banque mondiale afin d’aider les pays à répondre à la crise ».

Au cours de la réunion du Conseil des ministres du 6 mars, le président de la République, Félix Tshisekedi, a exhorté le gouvernement à « arrêter un dispositif efficace de contrôle et des modalités de prévention idoines à l’égard des passagers qui proviennent particulièrement des pays épidémiques ». Ceci suppose des moyens pour l’acquisition des matériels adéquats pour contrôler toutes les personnes qui veulent franchir les frontières nationales.

Mais, plus grave c’est que va faire la RDC pour compenser le manque de recettes qui sera dû du fait du ralentissement économique.

Selon la directrice du FMI, le choc suscité par le coronavirus est « quelque peu inhabituel » car il influe sur des aspects importants tant de l’offre que de la demande.

« L’offre sera perturbée en raison d’une hausse de la morbidité et de la mortalité, mais aussi en raison des mesures d’endiguement qui restreignent la mobilité et d’une pratique des affaires plus coûteuse du fait du brisement des chaines d’approvisionnement et du resserrement du crédit. La demande baissera également sous l’effet d’une plus grande incertitude, de précautions accrues, de mesures d’endiguement et de coûts financiers en hausse qui réduisent la capacité à dépenser », estime Kristalina Georgieva.

Et donc, la RDC dont l’économie est dépendante principalement de ses recettes d’exportation va probablement être affectée par le choc de cette épidémie qui touche déjà ses quatre principaux partenaires économiques à savoir la Chine, l’Union européenne, les Etats-Unis et l’Afrique du Sud

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le gouvernement appelé à solliciter l’aide financière du FMI et de la Banque mondiale pour faire face aux impacts économiques du Coronavirus

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD