EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Biologie synthétique : vaccin contre la peste porcine africaine

Article

Le défi

La peste porcine africaine est une maladie virale hémorragique hautement infectieuse. Bien qu’elle soit inoffensive pour l’homme, elle est très contagieuse et mortelle pour les porcs. Le virus peut anéantir des troupeaux entiers, menaçant ainsi la sécurité alimentaire et causant des pertes économiques dévastatrices.

La peste porcine africaine a longtemps été endémique en Afrique subsaharienne, mais elle s’est maintenant propagée en Asie et en Europe, où les organismes de santé animale s’efforcent de contenir ce qui est devenu la plus grande épidémie de maladie animale jamais enregistrée dans le monde.

Développer un vaccin contre la peste porcine africaine

Il n’existe actuellement aucun traitement ni vaccin contre la peste porcine africaine. La maladie induit des réponses immunitaires complexes qui nécessitent une manipulation compliquée du virus avant de concevoir et de mettre au point un vaccin. Jusqu’à présent, le manque d’outils génétiques pratiques pour étudier cet agent pathogène a été un obstacle majeur à la mise au point de vaccins.

Dans la première phase du projet, les chercheurs ont utilisé avec succès des outils de biologie synthétique pour modifier et assembler le génome synthétique du virus de la peste porcine africaine. Cette étape simplifie la manipulation du virus et la génération ultérieure de différentes formes de virus qui peuvent être testées comme vaccins potentiels. La deuxième phase du projet vise à cerner et à faire progresser la mise au point d’au moins une forme de virus synthétique comme vaccin contre la peste porcine africaine.

Résultats escomptés

Ce projet permettra de générer un ensemble de vaccins synthétiques candidats et de tester leur innocuité et leur efficacité chez les porcs, ce qui devrait faire progresser considérablement la mise au point d’un vaccin contre la peste porcine africaine, dont on a un besoin urgent.

Organismes responsables

Ce projet découle d’une collaboration entre le J. Craig Venter Institute et l’Institut international de recherche sur l’élevage.

CRDI

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Biologie synthétique : vaccin contre la peste porcine africaine

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD