EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : le président du Sénat appelle le gouvernement à « une discipline dans la gestion des finances publiques »

Article

Thambwe Mwamba, président du Sénat, a interpellé le gouvernement sur la bonne gestion des finances publiques dans le cadre du pre-programme avec le Fonds Monétaire International (FMI). Au cours de son discours d’ouverture de la session parlementaire du mois de mars, le président de la chambre haute du parlement insiste sur une attitude responsable.
« Espérant encore bien que l'équilibre macroéconomique se rétablisse progressivement, je ne doute pas que le Gouvernement ait pris la pleine mesure de ce programme. Il s'agit certes d'une bonne décision mais elle implique une discipline dans la gestion des finances publiques », a t-il dit devant les sénateurs ce lundi 16 mars.

Il appelle le gouvernement à une cohérence entre le discours et les actes.

« En effet, dire qu'on entre en programme avec le Fonds monétaire international (FMI) et adopté un comportement dans la gestion des finances publiques non conforme au dit programme serait une attitude irresponsable », a t-il ajouté.

Bien plus, Alexis Thambwe Mwamba a insisté sur des réformes adaptées aux problèmes réels du pays.

« J'attire quand même l’attention du Gouvernement à proposer des reformes basées sur les problèmes propres à notre pays et des temporalités fortement hétérogènes. Certains, comme à Kinshasa, sont à l'heure de l'Internet et d'autres encore au moyen-âge à nos provinces. Ces temporalités freineraient l'intégration économique nationale et le démarrage du développement », a encore dit Thambwe Mwamba.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : le président du Sénat appelle le gouvernement à « une discipline dans la gestion des finances publiques »

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD