EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Covid-19 en RDC : faible solidarité des opérateurs économiques envers les populations à faible revenu

Article

Il est inévitable que Kinshasa sera en confinement dans les jours à venir, selon que le nombre des contaminés va en hausse. L’endiguement de la propagation de cette maladie reste la première mesure sur laquelle aucun gouvernement ne devrait transiger. C’est donc une mesure indispensable et inévitable qui nécessite au préalable des mesures d’accompagnement.

C’est un secret de polichinelle que l’Etat Congolais, outre les mesures sociales arrêtées notamment la gratuité de la fourniture d’eau et d’électricité ou encore la proscription des déguerpissements des locataires, ne peut pas aller jusqu’à distribuer les moyens des subsistances aux démunis dans une mégapole de plus de 12 millions d’habitants comme Kinshasa.

Dès lors, cette crise sanitaire interpelle au plus haut point les opérateurs économiques ainsi que des personnes de bonne volonté de pouvoir venir en aide aux personnes vulnérables qui ne pourraient pas survivre à un confinement même intermittent de 4 jours comme ça a été envisagé à Kinshasa.

Jusqu’ici on voit très peu d’entreprises distribuer ne serait-ce que les savons et autres détergents aux populations à faibles revenus pour les sensibiliser aux gestes barrières et aux mesures d’hygiène nécessaire.

Les banques commerciales, les sociétés de télécommunication, les grands importateurs des produits de première nécessité et autres grandes entreprises en activité dans la capitale ont cette responsabilité sociale de secourir les Kinois les plus démunis à faire face à cette crise sanitaire.

Le geste posé la semaine dernière par Angel Cosmetics et Palmco, deux sociétés de droit congolais, de distribuer des dons dans les principaux marchés de Kinshasa sont un exemple à suivre. En vue d’accompagner les mesures-barrières imposées par l’Hôtel de ville de Kinshasa pour lutter contre la propagation de la pandémie de la maladie à Coronavirus dans la capitale congolaise, Angel Cosmetics et Palmco ont fait un don d’au-moins 20 tonnes de différents produits désinfectants qu’elles fabriquent, notamment, des bidons de 5 litres de solution hydro-alcoolique (bactigel actifresh) ; des cartons de 72 pièces de petites bouteilles de 60 ml de gel hydro-alcoolique désinfectant pour les mains ; des cartons des savons liquide de différentes marques et saveurs, des cartons des savons antiseptiques et germicides « derma plus », etc.

De même, Kinshasa étant le siège des institutions de la République, les personnalités (ministres, députés, sénateurs, mandataires publiques) devraient-elles aussi mettre la main à la poche en signe de solidarité pour distribuer des biens de première nécessité à ceux qui sont grandement dans le besoin.

La RDC enregistre déjà 81 cas confirmés au coronavirus dont 8 décès et 3 guéris.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Covid-19 en RDC : faible solidarité des opérateurs économiques envers les populations à faible revenu

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD