EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Covid-19 : les chefs d'État Africains demandent la "suspension immédiate" des paiements d'intérêt sur la dette publique extérieure des pays d'Afrique

Article

Le président de l'Union Africaine, Cyril Ramaphosa, a tenu, le vendredi 3 avril, une téléconférence avec quelques dirigeants africains pour discuter de la réponse africaine à la pandémie de covid-19.

Ont pris part à cette réunion dite du "Bureau des chefs d'État africains", les présidents de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de la République arabe d'Égypte, Abdel Fattha Al Sisi, du Mali, Ibrahim Keita, du Rwanda, Paul Kagame, du Kenya, Uhuru Kenyatta, du Sénégal, Macky Sall, du Zimbabwe, Emlerson Mnangagwa ainsi que le premier ministre de l'Éthiopie, Abiy Ahmed.

A cours de cette téléconférence, le directeur général de l'OMS, Dr. Tedros Adhanom, le directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ainsi que le président Français, Emmanuel Macron, ont intervenu.

Le Bureau des chefs d'État et de gouvernement ont de prime abord "salué" la bonne gestion du "leadership exemplaire de Dr. Tedros Adhamon dans la direction à la riposte mondiale à la pandémie".

"Conscient de l'impact socio-économique et politique dévastateur de la pandémie sur les pays africains, le Bureau a réitéré la nécessité d'un soutien rapide et concret promis par le G20 et d'autres partenaires internationaux dont la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. Il est essentiel que ces institutions revoient leur politique de décaissement actuelle pour faire preuve de flexibilité et de rapidité, en augmentant la disponibilité des droits de tirages spéciaux (FMI) du FMI. Le Bureau a également fait écho à l'appel en faveur du plan de relance global pour l'Afrique comprenant des paiements différés, la suspension immédiate des paiements d'intérêt sur la dette publique extérieure et privée de l'Afrique afin de créer un espace budgétaire pour les mesures de réponse de covid-19", note le communiqué qui a sanctionné cette réunion.

Tout aussi, le Bureau des chefs d'État a demandé la "levée immédiate" de toutes les sanctions économiques imposées au Zimbabwe et au Soudan pour leur "permettre de réagir de manière adéquate à la pandémie et sauver des vies humaines".

Le continent Africain compte à ce jour 7959 cas confirmés au Coronavirus dont 333 décès et 629 guéris. 50 pays du continent noir sont affectés à ce jour par Coronavirus.

Desk eco

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Covid-19 : les chefs d'État Africains demandent la "suspension immédiate" des paiements d'intérêt sur la dette publique extérieure des pays d'Afrique

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD