EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Covid-19 : le « processus progressif » de levée des restrictions est essentiel, selon le chef de l'OMS

Article

Le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré lors d'une réunion virtuelle des principales économies mondiales du G20, dimanche, que même s'il était encourageant que certains pays prévoient d'assouplir les mesures de verrouillage contre Covid-19, « il est essentiel que ces mesures soient un processus progressif ».

Tedros Adhanom Ghebreyesus a réitéré la satisfaction de l'ONU en s'engageant à renforcer davantage le mandat de l'OMS dans la coordination de la lutte internationale, en notant que « tous vos pays ont été touchés, et vous êtes tous à des stades différents de la réponse ».

Alors que certains pays comme l'Autriche, l'Allemagne et l'Italie commencent à annoncer un assouplissement des restrictions en fonction de données encourageantes telles que la baisse du nombre de cas et de décès dans les hôpitaux, M. Tedros a déclaré qu'il était essentiel de considérer la levée des restrictions dites de verrouillage comme « non pas la fin de l'épidémie dans un pays quelconque, mais seulement le début de la phase suivante ».

« Il est vital dans cette prochaine phase que les pays éduquent, engagent et responsabilisent leurs populations pour prévenir et répondre rapidement à toute résurgence », a-t-il dit en ajoutant qu'il était « essentiel de s'assurer qu'ils ont la capacité de détecter, tester, isoler et soigner chaque cas, et de tracer chaque contact, et de s'assurer que leurs systèmes de santé ont la capacité d'absorber toute augmentation des cas ».

Il a salué l'engagement de la présidence du G20, l'Arabie saoudite, de 500 millions de dollars pour soutenir les efforts mondiaux contre la pandémie, y compris des actions concrètes avec le Global Innovation Hub du G20 pour améliorer la valeur de la santé, le Digital Health Task Force et le Global Patient Safety Leaders Group.

Le chef de l'OMS a déclaré qu'il était profondément préoccupé par le fait que le virus semble maintenant « s'accélérer dans des pays qui n'ont pas la capacité de nombreux pays du G20 à y faire face ». Selon lui, un soutien urgent est nécessaire, non seulement pour aider les pays à répondre à la Covid-19, mais aussi pour assurer le maintien d'autres services de santé essentiels.

L'OMS a tiré la sonnette d'alarme « haut et fort »
Il a ajouté, en réponse aux critiques des États-Unis et d'autres sceptiques concernant la gestion par l'OMS de la phase initiale de l'urgence sanitaire internationale en Chine, que « depuis le début », l'agence avait « tiré la sonnette d'alarme haut et fort ».

« Et nous continuons à remplir notre mandat de coordination de la réponse mondiale, en travaillant avec des partenaires pour sauver des vies. Nous avons engagé des milliers de scientifiques et d'experts dans le monde entier pour élaborer des orientations techniques détaillées à l'intention des pays. Nous avons expédié des fournitures de diagnostic de laboratoire et des équipements de protection individuelle à de nombreux pays, et nous avons augmenté la capacité de test ».

M. Tedros a fait remarquer que l'OMS avait assuré la formation de plus de 1,5 million de travailleurs de la santé, lancé l'essai de solidarité, afin de générer des données solides sur la sécurité et l'efficacité des quatre médicaments qui pourraient conduire à une percée dans le traitement pour réduire le taux de mortalité.

La communauté internationale s'est mobilisée pour soutenir la réponse mondiale, a-t-il déclaré au G20, avec plus de 900 millions de dollars promis jusqu'à présent pour le plan stratégique de préparation et de réponse de l'agence.

Par l'intermédiaire de l'Équipe spéciale de la chaîne d'approvisionnement des Nations Unies, il a indiqué que l'OMS travaillait avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et d'autres partenaires pour distribuer des équipements de protection individuelle dans les pays du monde entier.

Trois questions
M. Tedros a conclu en adressant trois demandes aux économies les plus puissantes de la planète.

« Tout d'abord, nous exhortons chacun de vos pays à continuer de lutter contre la pandémie avec détermination, en s'appuyant sur la science et les preuves », a-t-il dit.

« Deuxièmement, nous attendons des pays du G20 qu'ils continuent à soutenir la réponse mondiale au Covid-19 », a-t-il ajouté.

Nous exhortons chacun de vos pays à continuer de lutter contre la pandémie avec détermination, en s'appuyant sur la science et les preuves - Dr Tedros, Directeur général de l'OMS

L’OMS publiera bientôt un deuxième plan stratégique de préparation et de réponse, avec une estimation des ressources nécessaires pour la prochaine phase de la réponse.

Enfin, le Dr Tedros a appelé tous les pays du G20 à travailler ensemble pour augmenter « la production et la distribution équitable » des fournitures essentielles, et pour supprimer les barrières commerciales qui mettent en danger les travailleurs de la santé et leurs patients.

« La pandémie de Covid-19 nous a rappelé une vérité simple : nous sommes une seule humanité. Nous partageons la même planète. Nous partageons les mêmes espoirs et les mêmes rêves. Nous partageons le même destin », a-t-il conclu.

ONU INFO

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Covid-19 : le « processus progressif » de levée des restrictions est essentiel, selon le chef de l'OMS

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD