EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

Kinshasa: la police dit avoir reçu l’ordre de lancer un dernier assaut sur la résidence de Ne Mwanda Nsemi

Article

La situation est confuse depuis ce midi autour de la résidence de Ne Mwanda Nsemi, située dans le très chic quartier Macampagne à Kinshasa.

Les forces de l’ordre ont encerclé le quartier général du gourou de Bundu Dia Mayala (BDM) dont les adeptes sont impliqués ces dernières semaines dans des actes xénophobes dans la province du Kongo-Central.

Patron de la police dans la capitale, le général Kasongo qui commande l’opération affirme avoir reçu l’ordre de capturer le chef de cette secte politico- religieuse.

Ses hommes en position de tirs quadrillent les voies d’entrées et de sorties du quartier et n’attendent plus que l’ordre pour lancer l’assaut final.

Dans l’entretemps, le leader de BDM est en discussion à l’intérieur avec Atou Matubuana, gouverneur du Kongo-Central et Antoine Ghonda, notable de la province pour tenter de convaincre l’ancien député à se rendre à la police.

« Nous avons eu ordre de l’arrêter. Comme nous sommes dans un État de droit, il y a eu mandat d’amener, un mandat de perquisition. Malheureusement, il y a le gouverneur du Kongo-Central et l’ambassadeur Gonda qui sont en train de négocier pour qu’il se rende lui-même, ils sont partis voir le VPM de l’intérieur. On attend la décision, dès que nous avons le go, on le prend », a déclaré le général Kasongo.

Cette situation rappelle celle de mars 2017 quand le chef sécessionniste de BDM avait été arrêté dans les conditions similaires après avoir opposé résistance.

Capturé et mis en prison, il s’y était évadé deux mois plus tard favorisant la fuite de plusieurs centaines d’autres détenus.

CAS INFO

Vous pouvez télécharger ce document ici :

Kinshasa: la police dit avoir reçu l’ordre de lancer un dernier assaut sur la résidence de Ne Mwanda Nsemi

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD