EADEV : L’environnement, l’agriculture et la politique pour le développement durable

RDC : Le président du Sénat appelé à rendre des comptes

Article

Les responsables politiques congolais ont apparemment tous une brique dans le ventre ces derniers mois tant ils sont portés sur la construction ou la rénovation.

En pleine « affaire » des « 100 jours », un nouveau dossier centré sur des coûts de rénovation d’un bâtiment public vient de faire son entrée au Sénat.

En effet, l’hémicycle et les dépendances de la vénérable institution ont visiblement bénéficié d’un petit lifting orchestré sous la surveillance du président de cette Haute chambre, par ailleurs second personnage de l’Etat après le président de la République dans l’ordre protocolaire, Alexis Thambwe Mwamba.

Des travaux dont se félicite la sénatrice Bijoux Kitenge Goya, élue du Haut-Katanga sur la liste AFDC et Alliés de Modeste Bahati, ex-proche du FCC, devenu très très proche de CACH. Mais la dame, qui rappelle les propos du président du Sénat sur ces travaux à l’occasion de la séance inaugurale au mois de mars dernier, sollicite aujourd’hui tous les documents relatifs à ceux-ci pour être tout à fait apaisée sur leur bonne marche, leur transparence et le respect des règles. Il faut évidemment que le Sénat puisse être exemplaire et évite, évidemment, soigneusement le système de gré à gré à l’origine des soucis du directeur de cabinet du président de la République.

Madame Kitenge demande donc que le président du Sénat rende public tous les documents relatifs à la passation du marché pour la réhabilitation de l’hémicycle et de ses dépendances sans chercher à mettre en cause l’orthodoxie du président de son assemblée. (voir les documents ci-dessous).

Libre Afrique

Vous pouvez télécharger ce document ici :

RDC : Le président du Sénat appelé à rendre des comptes

Commenter

Chers lecteurs, les commentaires déposés n'engagent nullement eadev-agro-congo.com. Néanmoins, pour conserver un espace instructif et informatif, eadev-agro-congo.com se réserve le droit de supprimer tout commentaire indésirable ou contraire aux valeurs morales

Commentaires

CABD